Zones touchées par le cyclone Sagar : Renforcement de la surveillance et de la réponse des maladies à potentiel épidémique d’origine hydrique

12 septembre 2018 9 h 10 min1 commentViews: 56

L’OIM forme ses relais communautaires

Zones touchées par le cyclone Sagar (1)

La représentation de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a organisé dimanche 9 septembre dernier en son siège une rencontre avec 30 agents communautaires. Lesquels sont appelés à servir de relais dans la mise en œuvre du projet, intitulé  «Renforcement de la surveillance et de la réponse des maladies à potentiel épidémique d’origine hydrique dans les zones touchées par le cyclone Sagar ». Financé par le Fonds Central d’Intervention d’Urgence (CERF) des Nations Unies, ce projet est mis en œuvre à Djibouti  par l’OIM en partenariat avec le bureau local de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il a pour objectif la mise en place d’un système de surveillance solide afin de fournir une réponse précoce et adéquate en cas de maladies à potentiel épidémique d’origine hydrique dans les zones touchées par le cyclone Sagar sous les cieux djiboutiens.

Leave a Reply


Trackbacks