Les visiteurs du jour : Les Rastas du Coeur

12 octobre 2017 9 h 20 min0 commentsViews: 67

Avec ses dreadlocks longues comme des lianes, son allure décontractée et son teint de métis, Taleb, à première vue, ressemble à un de ces baroudeurs qui parcourent le monde en quête d’aventures. A première vue seulement car l’homme est à la tête d’un mouvement, « les Rastas du Cœur », qui combat la misère par la musique et le partage. Et malgré ses airs de citoyen du monde, Taleb, né en décembre 1973 à Djibouti, est un Djiboutien. Son père,  M. Abdourahman Abdourahim Raguib, a fait toute sa carrière au Chemin de fer djibouto-éthiopien. L’un de ses frères, «Fayçal judo »,  est à la tête de la fédération djiboutienne de judo, un autre est officier de police, un troisième est dans la marine nationale. Parti faire des études en France il y a 25 ans, Taleb y a rencontré l’amour de sa vie et a décidé s’y installer.  Accompagné d’un de ses amis, Marlon, Taleb est venu nous rendre visite hier dans nos locaux du boulevard Cheikh Osman. Pour évoquer avec nous l’action de son mouvement en France en faveur des pauvres et pour nous dire ce qu’il entend faire ici, à Djibouti. D’emblée, il nous annonce qu’il vient de la part de Bariq Rifki, un trentenaire en phase avec son époque et qui aime faire bouger les lignes. Les présentations ayant été faites, nous passons à l’objet de sa visite : les concerts solidaires. C’est dans la petite commune de La Chapelle-au-Riboul, dans le département français de Mayenne, où il vit, que tout commence il y a sept ans. Taleb crée les Rastas du Cœur, un clin d’œil à Coluche et une association, Chap’Asso et se lance dans l’aventure.  Depuis sept ans, avec ses amis, il organise des concerts de reggae partout en France en prenant en charge les frais de déplacement des artistes et, pour y assister, chaque personne doit venir avec au moins cinq kilos de denrées alimentaires non périssables. Et ça marche. A tel point qu’aujourd’hui, les Rastas du Cœur aident les Restos du Cœur. Taleb veut organiser des concerts solidaires Rastas du Cœur à Djibouti afin d’aider les plus démunis.

« Notre ambassadeur Rastas du Coeur à Djibouti, Bariq Rifki, nous a présenté le projet de création de la future banque alimentaire djiboutienne à l’initiative du Ministère de la Solidarité prévue en début d’année 2018. Cette banque alimentaire sera la bénéficiaire des denrées alimentaires récoltées lors de notre concert solidaire prévu en mars 2018. Depuis maintenant sept ans, nous en sommes à plus de deux-cent concerts organisés et plus de 7 millions de repas récoltés pour les plus démunis. Nous aimerions vivement pouvoir organiser des concerts solidaires à Djibouti », dit Taleb. Avec leur ambassadeur Bariq, le projet est déjà bien avancé et au début de l’année prochaine, Taleb et ses amis devraient donner leur premier concert Rastas du Cœur à Djibouti. Absent du pays depuis treize ans et installé en France depuis 25 ans, Taleb nous revient donc avec un projet généreux qui a déjà conquis le cœur de ceux à qui il en a parlé. A La Nation, au bout de 45 minutes d’échanges, nous voilà conquis. Samedi prochain, Taleb et son ami Marlon Nemoz, secrétaire et régisseur général technique pour Chap Asso, regagneront l’Hexagone. Pendant que Bariq Rifki balisera le terrain ici, ils prépareront le déplacement des artistes et du matériel pour le concert de Djibouti. Leur devise ? Le plaisir d’être unis.

ABS  

Leave a Reply


Trackbacks