Sport et Jeunesse : Les ministres des sports de la région adoptent la Charte des Jeux de l’IGAD

7 avril 2015 7 h 56 min3 commentsViews: 153

Le premier sommet des ministres en charge des sports et de la Jeunesse de l’IGAD, qui s’est ouvert hier au Kempinski à l’initiative de Djibouti a permis d’adopter la charte des Jeux de l’IGAD. Ces jeux, destinés à renforcer les liens entre les jeunes des pays de la région, seront organiséstous les deux ans dans l’un des pays membres de l’IGAD. Et c’est Djibouti qui en abritera la première édition.

C’est le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed qui a ouvert hier au kempinski les travaux du 1er Sommet des ministres en charge de la Jeunesse et des Sports de l’IGAD. Ce sommet, initié par le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports de Djibouti, a été organisé en collaboration étroite avec l’Autorité Intergouvernementale pour le développement (IGAD). Les ministres de la Jeunesse et des Sports de l’Ethiopie, du Soudan, du Sud-Soudan, de la Somalie et enfin de Djibouti y ont participé.

Au niveau national, le Président de l’Assemblée nationale, des membres du gouvernement ainsi qu’un parterre d’officiels issus d’horizons ont pris part à ce sommet. Hier dans la salle de banquet du Kempinski, les premiers mots du Premier Ministre ont été essentiellement axés sur les récents événements de Garissa, au Kenya, qui ont ébranlé toute la région. ‘’Rien ni personne ne peut justifier de telles actions’’ a dit  le PM qui a condamné l’attaque lâche et barbare qui a coûté la vie à des centaines de jeunes.

Ainsi, après avoir condamné avec véhémence les actes de Garissa qualifié ‘’d’abjects’’, le Premier ministre a loué l’initiative de créer les jeux de l’IGAD. ‘’ Ces rencontres entre jeunes sportifs seront un complément essentiel pour le rapprochement entre nos peuples. Elles viendront compléter les relations commerciales et politiques, qui unissent déjà les pays membres de l’IGAD.

Ceci contribuera fortement à une intégration régionale plus performante des pays de la région de l’Afrique de l’Est’’ a estimé Abdoulkader Kamil. Et en tant que décideur politique, le Premier ministre a affirmé qu’il était  de son devoir d’œuvrer pour ’’ la levée de tous les obstacles, qui pourraient s’opposer à établir plus de proximité entre les peuples’’. Avant de conclure, Abdoulkader Kamil a indiqué que ‘’l’espoir que la jeunesse de nos différents pays place en nous doit être notre motivation première pour réussir à consolider nos liens’’.

Le secrétaire Exécutif de l’Igad a pour sa part salué les efforts déployés par le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports de Djibouti qui a non seulement lancé le concept mais aussi financé la tenue de la première réunion des ministres en charge de la Jeunesse et des Sports des pays membres de l’Igad. ‘’C’est un événement majeur dirigé par l’Igad et financé par Djibouti pour faire avancer le programme d’intégration de la jeunesse et des Sports’’ a dit  Maaboub Maalin.

Le Secrétaire Exécutif de l’Igad a ajouté que ‘’ la jeunesse est un terrain fertile sur lequel nous pouvons planter les graines du développement et notre région a besoin d’avoir une certaine jeunesse ouverte d’esprit’’.  Avant de conclure, M. Maline a dit vivement souhaiter l’organisation rapide des premiers jeux de l’IGAD.

La lutte contre l’obscurantisme…

Le Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, Badoul Hassan Badoul a quant à lui appelé  d’emblée le public à observer une minute de silence en mémoire aux victimes des attaques terroristes de Garissa. Badoul a ensuite rappelé que ce premier sommet coïncidait avec la Journée internationale des sports au service de la paix et du développement.

‘’Les Jeux de l’IGAD sont une occasion en or pour promouvoir et valoriser le devenir des jeunes sportifs à travers des programmes d’indentification des jeunes talents’’, a reconnu le Secrétaire d’Etat qui n’a pas manqué d’ajouter que les valeurs véhiculées par le sport contribueront à lutter contre ‘’l’obscurantisme, la violence, l’intolérance et le terrorisme’’.

Avant de lancer les travaux du sommet, le Secrétaire d’Etat a remercié ses homologues de la région qui pour la première fois travaillent ensemble sur un dossier de politique publique.

Enfin, c’est à l’issue d’une réunion à huis clos que les ministres en charge de la jeunesse et des sports des pays membres de l’IGAD ont mis sur pied et adopté une Charte qui lance de manière officielle les Jeux de l’IGAD.

Aussi, il a été décidé que ces jeux qui réuniront les athlètes de la région se dérouleront tous les deux ans, dans un des pays membres de l’IGAD et c’est Djibouti qui en organisera la première édition.

Arteh

 

Leave a Reply


Trackbacks