Spectacle de mime à l’Institut français de Djibouti : « Les mots du silence » ! Quand Laurent Décol fait rire aux larmes son jeune public

23 janvier 2019 8 h 03 min17 commentsViews: 189

Une foule de jeunes ont assisté au spectacle inédit de mime « Les mots du silence » de Laurent Decol, dans la soirée du mardi 15 janvier 2019 à l’Institut français de Djibouti. 

Le mime Laurent Decol a su émouvoir le jeune public venu nombreux mardi soir dans la salle des spectacles de l’Institut Français de Djibouti. Avec son art qui est né au dix-neuvième siècle et un lointain parent de la commedia dell’arte et de Charlie Chaplin.

Laurent Decol a détendu et parfois a fait rire aux éclats la belle assistance du public très jeune.

Spectacle de mime à l’Institut français de Djibouti (2)

Le visage fardé de blanc, bien grimé, portant chemise blanche, gilet et pantalon noir et des chaussures noires sans chaussettes, le mime Decol a campé avec brio divers personnages dans les situations suivantes : le penseur ; la naissance, un numéro très réaliste et réussi ; le jardin public ; le petit cirque avec un hercule de foire ; la graine ; la soirée mondaine ; le bal.

Les mots du silence est un spectacle composé d’une succession de 9 numéros qui s’enchaînent les uns les autres durant environ 1 heure et 15 minutes. Le personnage est arrogant, imbu de lui-même, ne doutant de rien, donc ridicule, pathétique parfois et pitoyable souvent…

Evidemment ses actions provoquent souvent le rire.

Il y a d’abord Le Sculpteur, qui est un artiste qui travaille sur un bloc de pierre avec tant d’acharnement qu’il finit par n’avoir qu’un tout petit morceau ridicule. Suit alors « Le Jardin Public » où l’on voit des personnages que l’on peut rencontrer dans un jardin public (la statue, les amoureux, le curé, le marchand de glaces, le marchand de ballons, le promeneur et son chien). Le cirque propose un haltérophile, un magicien,  un avaleur de sabres et un funambule qui se succèdent dans ce cirque où rien ne fonctionne bien. Dans La Graine, planter une graine et attendre que l’arbre pousse, puis couper l’arbre et récolter les graines et tout continue… Ainsi de suite avec Le Rock, où un musicien joue en play-back mais que le hasard n’aide pas car rien ne se passe comme prévu…

Dans la soirée Mondaine, Etre invité à ce type de soirée nécessite d’être bien élevé et courtois, sinon…Sinon, on trouve aussi David et Goliath, dans l’affrontement mythique de ces deux personnages légendaires…

Et enfin, Le Fabricant de Masques met en scène un artiste qui essaye les masques qu’il fabrique sur son visage ; mais l’un d’entre eux va lui coller à la peau… On retiendra de cette soirée une science du geste et de la mimique très désopilante chez l’artiste qui grimace efficacement pour faire les joies des gosses et des adolescents présents dans la salle qui ont bruyamment manifesté leur joie, en riant à belles dents.

Laurent Decol a expliqué à la fin du spectacle d’une heure quinze minutes, que son métier de mime est l’héritier de devanciers célèbres comme Jean Gaspard Debureau, dit Pierrot, Marcel Marceau, Jean-Louis Barrault et Descroux.

Il a déclaré que « Le mime est un art comique dans son essence ; il vise à faire rire en captant les gestes, les mimiques caractéristiques des gens ordinaires ou spéciaux dans des situations particulières de l’existence ».

Merci, Monsieur le mime !

MAS 

Leave a Reply