Spectacle de Magie à l’IFD : Quand l’illusionniste Guillaume Vallée se joue des lois de la nature

13 décembre 2018 13 h 11 min3 commentsViews: 70

Dans la soirée de jeudi dernier, Guillaume Vallée, magicien et prestidigitateur, a fait sensation à l’Institut français de Djibouti.

Deux heures durant, une centaine d’enfants et leurs parents ont été complètement mystifiés par les tours de magie auxquels ils ont assisté. Entre magnétisme, télépathie, scènes de lévitations et de nombreux effets visuels, Guillaume Vallée a sorti toute sa palette ou presque.    Le magicien s’est longuement amusé avec toutes sortes d’objets du quotidien en faisant jouer enfants et adultes dans plus d’un tour.

Spectacle de Magie à l’IFD (2)

Ustensiles de cuisine, chiffon, cartes, le magicien a manipulé tous les objets qu’il avait sous la main pour se jouer de la réalité et surtout des sens de son public. Ce  fut d’abord le cube magique que le mage a agencé, les yeux bandés, et dans les mains d’un enfant, puis d’un autre et d’un troisième.

Et ce chiffon magique qui a circulé dans la salle en prenant feu sans brûler les mains des enfants ou des adultes. Et cette cuillère en métal que l’enchanteur a torsadé dans tous les sens avec un mouvement furtif de ses doigts ! L’assistance n’était pas au bout de ses surprises, lorsqu’un œuf de lapin,  une pelote de laine ou une éponge en forme de boule en réalité, s’est démultiplié et a jailli de la bouche, des oreilles du magicien puis de plusieurs gamins complètement hystériques. Le bouquet final fut le coup de la lévitation, lorsque le mage a décollé du sol sur près de 50 centimètres et est resté suspendu dans le vide durant de longues minutes !

Une impression de gros canular qui a mis le jeune public dans tous ses états. Les enfant ont piaillé et se sont agités dans tous les sens, complètement ahuris par ce spectacle. Durant ces deux longues heures, et à grand renfort de virtuosité et d’originalité, Guillaume Vallée a instauré beaucoup de complicité avec son public. Il a allié comédie et magie, et surtout transformé son art magique en un langage universel d’humour et de poésie. Des  tours de magie ponctués de comédie et de numéros fabuleux pleins de malice et de beaucoup de tendresse envers les enfants. Ce fut surtout une soirée pour les enfants qui ont ri de bon cœur avant de repartir avec des paillettes et des étoiles pleins les yeux. Pour la petite histoire, Guillaume Vallée découvre la magie à l’âge de 7 ans en puisant son premier tour dans un magazine. L’émerveillement de ses camarades fera le reste. Adolescent, il suit des cours particuliers avec deux grands noms de la magie, le français Pierre Edernac et l’américain Kevin James. Après des études de mime, de théâtre et d’illusionnisme, il devient professionnel en 1994, à 24 ans. Sollicité en 2011 par le théâtre du Merlan Scène nationale à Marseille, Guillaume Vallée, entame une série d’ateliers pour débutants, enfants et adultes. Les sessions rencontrent un tel succès que l’objectif est décuplé : former des «Brigades magiques » qui sont intervenues dans les rues de Marseille-Provence en 2013. Les villes d’Arles et de Châteauvallon se joignent à l’initiative, et ce sont une soixantaine de brigadiers qui prennent du service, après deux ans de formation pour certains. Guillaume Vallée est également intervenu deux années consécutives au Centre culturel Franco-Mozambican de Maputo, afin d’animer une formation pour des magiciens mozambicains.

MAS 

Leave a Reply


Trackbacks