Le collectif de femmes artistes djiboutiennes « Araweelo Waa Gaari » expose à l’Institut français de Djibouti

16 janvier 2017 12 h 07 min0 comments
Le collectif de femmes artistes djiboutiennes « Araweelo Waa Gaari » expose à l’Institut français de Djibouti

Les photographes Maan Youssouf et Migane Mohamed exposent actuellement dans le hall de l’Institut français de Djibouti et ce jusqu’au 26 janvier. Le vernissage a eu lieu jeudi 12 janvier et a accueilli une centaine de personnes. Ce fut un véritable succès ! Les deux expositions « Passerelle vers le futur » de Maan Youssouf et « Retour aux racines » de Migane Mohamed sont deux odes à la femme et sont une façon de redorer le blason de cette femme et de faire renaitre les traditions. C’est une volonté de revaloriser une culture et une histoire oubliée, une volonté de se réapproprier une identité perdue. Focus sur les artistes ! Le premier amour de Maan Youssouf est le cinéma. Mais sa vraie passion est la photographie qu’elle étudie à Rome et qui lui permet de se révéler en tant qu’artiste. En janvier 2015, elle réalise sa première exposition « Pièces détachées » à Djibouti : exposition également présentée actuellement à l’IFD. En novembre 2015, elle participe à l’exposition « Lumières d’Afrique » qui a réuni 54 artistes africains au Théâtre Chaillot à Paris. En 2016, elle explore et ré imagine son approche et sa relation avec sa culture dans […]

Read more ›

Diaspora En aparté avec Rachid Houssein Atteyeh : Entretien à bâtons rompus avec un Djiboutien du Canada

12 h 05 min0 comments
Diaspora En aparté avec Rachid Houssein Atteyeh : Entretien à bâtons rompus avec un Djiboutien du Canada

Récemment, nous avons eu la visite d’un Djiboutien de la diaspora qui vit au Canada. Il s’agit de Rachid Houssein Atteyeh qui n’était pas venu depuis une douzaine d’années. Dans cet entretien, Rachid évoque son parcours personnel, comment vivent les Djiboutiens installés dans ce pays, leur intégration,  leurs efforts et leurs actions en faveur de leur pays d’origine et des pistes de réflexion pour l’avenir de notre nation qui va fêter cette année ses quarante ans d’existence. La Nation : Veuillez vous présenter aux lecteurs de La Nation… Je m’appelle Rachid H. Atteyeh, j’habite actuellement à Ottawa, je suis marié et père de trois garçons et une fille. Je travaille pour le Conseil des écoles Publiques en tant que formateur et instructeur de deux programmes pour l’apprentissage de la langue française au sein de l’école pour Adultes Le Carrefour depuis bientôt dix ans. Parallèlement, je fais des recherches sur l’Histoire des Noirs et les inventeurs Noirs et anime aussi des ateliers contre le racisme. Vous voilà de retour au pays après 14 années d’absence, alors comment s’est passé votre retour et qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez mis le pied sur le tarmac de l’aéroport? Au fait, ce n’est pas la […]

Read more ›

Port de Doraleh : Le SEAS réceptionne 4 containeurs de carcasses de moutons

14 décembre 2016 8 h 23 min0 comments
Port de Doraleh : Le SEAS réceptionne 4 containeurs de carcasses de moutons

La secrétaire d’état des affaires sociales Mme Mouna Osman Aden a réceptionné jeudi 8 décembre dernier 4 containers contenant 7000 carcasses de viande en provenance du Royaume de l’Arabie Saoudite. Cette cérémonie qui a eu lieu au port de containers de Doraleh a vue la participation outre la secrétaire d’état, le chargé d’affaire de la chancellerie de l’Arabie Saoudite M. Jamel Checha, du représentant de la banque islamique M. Fahad Al Zaid, d’un représentant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération  Internationale ainsi que des représentante de la direction des financements extérieurs du ministère des finances et de l’économie.  Ce sont au total 4760 cartons contenant 7000 carcasses de moutons que la République de Djibouti a reçus cette année du Royaume d’Arabie Saoudite. Particulièrement prisées pour leur charge spirituelle, ces carcasses sont destinées aux populations vulnérables de la capitale et des régions de l’intérieur. Il s’agit essentiellement des personnes nécessiteuses, et des familles vulnérables, de l’orphelinat,… Pour les besoins de conservation, les carcasses sont été stockées dans les containers frigorifiques. La secrétaire d’état chargé des affaires sociales Mme Mouna Osman Aden a remercié à cette occasion l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite pour cet appui continuel et habituel de chaque […]

Read more ›

Ministère des affaires musulmanes/FNUAP : Sept jours pour convaincre les leaders religieux pour éradiquer les MGF

8 h 21 min0 comments
Ministère des affaires musulmanes/FNUAP : Sept jours pour convaincre les leaders religieux pour éradiquer les MGF

Dans le cadre du programme conjoint d’abandon de toutes formesd’excision appuyé par le FNUAP et suite à la mise en place du réseau djiboutien de la foi, le ministère des affaires musulmanes, de la culture et des biens waqfs a lancé samedi 3 décembre dernier un atelier de 7 jours visant à éradiquer les MGF de notre pays et à renforcer le partenariat entre les leaders religieux.  L’événement qui s’est déroulé le samedi matin dans la salle de conférence de «SOMALI PEN» a rassemblé une trentaine de religieux issues de la haute instance de la Fatwa, des imams et prédicateurs de la capitale, des religieux de la ligue des oulémas de Djibouti, des femmes leaders religieux, des présentateurs d’émissions religieuses des chaines locales et des religieux du ministère des affaires musulmanes dont certains sont favorable à la pratique de la sunna. Dirigé par les cheicks Abdourahman Mohamed Ali alias Abdourahman Chamsoudin, et Yayo Osman Ahmed, l’idée de cet atelier est de mettre en place un réseau djiboutien de leaders religieux de la foi pour la lutte contre les MGF. Rappelons que c’était la semaine dernière que des cadres du ministère des affaires religieuses ont mis en place un réseau djiboutien […]

Read more ›

En aparté avec… M. Ahmed Daher Okieh Secrétaire Exécutif de l’Association Agropastorale Djiboutienne

13 décembre 2016 7 h 57 min0 comments
En aparté avec…  M. Ahmed Daher Okieh Secrétaire Exécutif de l’Association Agropastorale Djiboutienne

« Le secteur primaire est porté par ces petits exploitants attachés à leur terre natale » Lors de la table ronde sur le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, le Secrétaire Exécutif de l’Association Agropastorale Djiboutienne et Représentant de la Fédération Paysanne d’Afrique Orientale a fait un véritable plaidoyer pour les agriculteurs Djiboutiens. Nous reprenons ci-dessous un extrait de son intervention qui a été ovationnée.  Notre organisation, « Association Agropastorale Djiboutienne », née en 2005, est une faîtière des coopératives agropastorales de l’ensemble du territoire djiboutien. Nous pouvons aujourd’hui dire dans la plus grande sérénité que le développement de l’agropastoralisme est en bonne voie dans notre pays.  Notre  partenaire privilégié reste le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche, de l’Eau, chargé des Ressources Halieutiques avec lequel nous sommes en train de mettre en œuvre un programme d’investissement sans précédent dans l’ensemble des régions incluant des routes pour faciliter à nos membres dont la production a été triplée les trois dernières années un accès aux marchés vers les chefs-lieux des régions et la capitale.   Notre organisation est membre de la «Fédération Paysanne de l’Afrique Orientale » qui regroupe les organisations faîtières de 10 pays de […]

Read more ›

Dikhil : Inauguration d’une mosquée à d’ABOU-YOUSSOUF

8 décembre 2016 8 h 28 min0 comments
Dikhil : Inauguration d’une mosquée à d’ABOU-YOUSSOUF

La localité d’ABOU-YOUSSOUF, dans la région de Dikhil a abrité vendredi dernier, la cérémonie inaugurale d’une nouvelle mosquée ainsi que de deux salles de classe pour l’enseignement du Saint Coran. La cérémonie d’inauguration de ce lieu de culte, construit par une ONG islamique de la Turquie, s’est déroulée en présence du préfet de Dikhil, M. Mohamed Cheiko Hassan, du Concile de la Turquie à Djibouti chargé des affaires islamiques M. Giyas Al- dine ka ainsi que les habitants de la localité d’ABOU-YOUSSOUF et des secteurs avoisinants. Au cours de cette cérémonie, le préfet de Dikhil a salué les généreux donateurs en soulignant que ce don est le témoignage de la relation d’amitié entre le peuple de la Turquie et celui de Djibouti, deux peuples amis qui partagent l’Islam comme religion mais aussi une longue histoire, a-t-il ponctué. Pour sa part, le Concile de la Turquie à Djibouti a dans son intervention remercié la population du secteur pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé avant d’expliquer que la réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre de l’assistance du peuple de la Turquie à la population djiboutienne en rappelant quelques projets qui ont récemment vu le jour dans la région […]

Read more ›

Plages de Djibouti-ville : L’état des eaux

1 décembre 2016 8 h 35 min0 comments
Plages de Djibouti-ville : L’état des eaux

L’évaluation de la qualité de l’eau de mer et de la plage est une partie essentielle de tout programme intégré de gestion côtière. Des recherches approfondies visant à établir des normes de qualité des eaux de plaisance ont été conduites partout dans le monde. Dans ce contexte, les facteurs sociaux, culturels, économiques doivent être pris en considération en raison de la grande variabilité d’une zone à une autre Avec ses côtes longues de 372 Km, la République de Djibouti possède d’importants écosystèmes naturels tels que les mangroves et les récifs coralliens. Environ 58% de la population de la République de Djibouti vit dans la capitale de Djibouti. À Djibouti-ville, les eaux sont directement déversées sur le littoral, cette situation est préoccupante pour l’environnement côtier, le tourisme, la pêche ainsi que pour la santé des habitants (plus particulièrement les enfants et les ummino-déprimés). La côte Est (l’îlot du Héron jusqu’à Loyada en passant par Haramous) qui est la plus longue car elle s’étend sur une longueur de plus de 15 km est soumise à un stress anthropique intense par le rejet d’effluents domestiques. Cette zone concentre six points de rejets des eaux usées directement dans la mer. La côte Ouest, la […]

Read more ›

Hommage Posthume : Adieu Dr Furaha Khabibi, « le médecin des pauvres »

24 novembre 2016 8 h 35 min0 comments
Hommage Posthume : Adieu Dr Furaha Khabibi, « le médecin des pauvres »

« Ibn Rwanda, l’algérien-djiboutien » a été rappelé à son créateur, le lundi 7 novembre 2016. « Il est parti paisiblement dans son sommeil, en milieu de matinée » nous a confié sa veuve, Mme Fatma-Zohra Furaha, née IGHILI, professeur de philosophie de son état.  Médecin, philanthrope, homme de lettre, passionné de philosophie et de poésie, Feu Furaha était un homme simple. Il était apprécié pour son humanité, pour sa générosité, respecté et admiré par ses pairs et de larges franges de la population Djiboutienne.  Il laisse derrière lui un immense chagrin parmi sa famille, ses proches et son entourage. Sur les réseaux sociaux, d’aucun salue encore la mémoire de cet homme de bien au cœur immensément généreux qui a toujours donné sans compter, comme en témoignent ses pairs, ses anciens patients et ses innombrables amis et connaissances… « La Nation » a voulu s’associer à cet hommage  en dressant le portrait de cet Africain dans l’âme, cet homme-continent…qui reste difficile à cerner. Feu Furaha KHABIBI JUSTIN est arrivé à Djibouti en Octobre 1993 rejoindre son frère qui s’était installé au pays après une union avec une Djiboutienne. Frère qu’il avait quitté au Burundi dans les années 1976 après avoir […]

Read more ›

« Je suis fier d’être Djiboutien », Dixit Jean-Louis Boulbria

21 novembre 2016 9 h 16 min0 comments
« Je suis fier d’être Djiboutien », Dixit Jean-Louis Boulbria

Jean-Louis Boulbria est un nouveau citoyen djiboutien qui vient juste d’être naturalisé le mois dernier. Un homme qui est tombé amoureux de notre beau pays et qui durant plus de 20 ans a élu domicile sur cette terre d’échanges et de rencontres qui  l’a finalement adopté. Professeur d’histoire-géographie, il a enseigné dans plusieurs lycées  et collèges de la capitale et de la banlieue de Balbala.  Il a bien voulu nous relater son parcours qui a débuté dans sa Gironde natale et les raisons qui l’ont poussé à jeter son dévolu sur Djibouti. Tout commence  vers le début de la décennie 90, alors qu’il était étudiant en histoire contemporaine  à l’université de Bordeaux III , Jean-Louis Boulbria  sympathise avec de nombreux étudiants djiboutiens. A l’époque ils étaient une cinquantaine à poursuivre différents  cursus universitaires dans cette ville.   Les récits des uns et des autres racontant l’histoire de notre pays et ses caractéristiques commencent à  le subjuguer.  L’envie de découvrir un jour ce pays l’assaillit constamment.    Et c’est par un matin d’été en août 1996  qu’il débarque à Djibouti.  C’est un double choc pour lui : d’abord thermique car en plein été le mercure bât les records. «  A cette époque il […]

Read more ›

Atelier de restitution de l’étude diagnostic dans la ville de Tadjourah : AGIR à l’œuvre

9 h 13 min0 comments
Atelier de restitution de l’étude diagnostic dans la ville de Tadjourah : AGIR à l’œuvre

Dans le cadre du projet « lutte contre la défécation à l’air libre »  financé par l’Union européenne,  l’association AGIR pour l’Education à la Citoyenneté a organisé le week end dernier un atelier de restitution  de l’étude diagnostic sur la situation d’hygiène et d’assainissement dans la ville de Tadjourah et périphérie. Ont assisté à cet atelier le préfet adjoint de Tadjourah M. Omar Djama et le vice président du Conseil régional M. Idriss Ambassa ainsi qu’une soixantaine  de personnes  issue de la société civile, des chefs des quartiers et responsables des services techniques déconcentrés. L’atelier fut animé par un consultant national qui a présenté un état des lieux en matière des pratiques d’hygiène et de l’accès aux infrastructures de l’assainissement, les réalités des populations sur leurs connaissances, attitude et pratique en matière d’hygiène, d’assainissement, les mauvaises et les bonnes pratiques d’hygiène et d ’assainissement et les besoins des populations en matière d’eau et d’assainissement. L’objectif visé à travers ce projet de lutte contre la défécation à l’air libre,  lancé en avril 2016 par l’ambassadeur de l’UE à Djibouti, est de sensibiliser et éduquer la population de la ville de Tadjourah sur la problématique liée à l’hygiène et l’assainissement  – le […]

Read more ›
Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.