Société : La solidarité, une valeur djiboutienne

5 novembre 2017 8 h 33 min0 commentsViews: 33

Le comité chargé de la solidarité envers la diva Fatouma Mansour a organisé un pot de remerciements à tous ceux et celles qui lui ont, de près ou de loin, apporté leur soutien.

L’artiste Fatouma Mansour a été hospitalisée à Peltier en septembre  dernier suite à des problèmes de santé. La nouvelle avait fait le tour de Djibouti-ville. Elle avait suscité un élan solidaire parmi les personnalités publiques et les simples quidams du pays. Les membres de la diaspora djiboutienne à l’étranger ont répondu favorablement aux appels à la solidarité en faveur de Fatouma  Mansour, lancés par le comité de soutien citoyen qui avait coordonné  l’organisation de plusieurs spectacles pour venir en aide à l’artiste. Le comité en collaboration avec la direction de la culture du Ministère de la Culture a organisé dans l’après midi de jeudi dernier, au sein de la demeure de Fatouma Mansour, sise à la cité Gargar, un pot de remerciements à tous ceux et celles qui lui ont, de près ou de loin, apporté  leur soutien. La rencontre avait regroupé sur place le directeur de la culture, et des figures emblématiques des milieux artistiques djiboutiens.

Reposée et souriante, Fatouma Mansour semblait avoir retrouvé la joie de vivre. Elle était entourée par des personnes qu’elle connait si bien, pour avoir vécu et partagé ensemble des moments de ferveur et de joie dans ce milieu d’artistes. A en juger par son sourire radieux, l’artiste paraissait en bonne forme, et son état de santé stable.

En prenant la parole, la diva de la chanson djiboutienne a tenu à remercier tous ceux et celles qui ont manifesté leur soutien à son égard, en première lieu le président de la République et la première dame du pays. Les larmes aux yeux, la star a salué le courage et l’abnégation des artistes,  du comité d’organisation, de la diaspora et des autorités gouvernementales pour que ce soutien soit un succès. Sur ce, un chèque lui a été remis par le comité de soutien. Elle a également eu une pensée pour Fouad Ahmed et Fatouma Ahmed aujourd’hui souffrants. Elle a appelé à la solidarité des djiboutiens en faveur de ces deux grands artistes nécessitant aussi des soins médicaux. Un acte qui nous conforte en une chose, celle que la solidarité est une valeur djiboutienne.

Sadik Ahmed 

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.