Santé/Nutrition : Pour une prise en charge optimale de la malnutrition

10 août 2017 8 h 44 min0 commentsViews: 20

Dans l’après-midi du mardi 8 août, la direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant du ministère de la santé a organisé à l’hôpital “Cheicko” de Balbala, une réunion de concertation entre les médecins chefs de treize centres de santé de la capitale et les pédiatres des hôpitaux de référence.  A noter également la présence du directeur de la Promotion de la Santé (DPS) M. Abdillahi Ayeh Samod et celle du directeur PI de la Direction des Régions Sanitaires (DRS) M. Ahmed Said Assoweh à cette réunion.

L’objectif de cet échange entre les praticiens était de trouver des solutions idoines à cette problématique de santé publique et de discuter ensemble des voies et moyens d’améliorer la prise en charge de la malnutrition pour ainsi réduire sa prévalence à court et moyen terme.

S’appuyant sur des données statistiques récentes, la directrice de la DSME, Mme Mounira Ali Ahmed et son équipe ont exposé les points forts et les faiblesses de la situation nutritionnelle du 1er semestre 2017 en comparaison avec le 1er et 2ème semestre 2016. Au cours du débat qui s’en est suivi, les médecins et les pédiatres se sont mis d’accord sur la nécessité d’une meilleure coordination entre tous les acteurs de la lutte contre la malnutrition, et ce à travers une restructuration des activités de la nutrition au niveau des centres de santé communautaire mais également à travers l’intensification de la participation communautaire dans le cadre de la recherche active des abandons. A l’issue de cette réunion de concertation, plusieurs recommandations ont été également formulées par les praticiens dans le sens de l’amélioration de la prise en charge de la malnutrition à Djibouti.

Et parmi les nouvelles mesures requises, il a été question de la généralisation du concept «hôpital ami des bébés » qui consiste à interdire l’utilisation des biberons dans tous les hôpitaux du pays afin de promouvoir l’allaitement maternel exclusif dès la naissance.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.