Santé – La Fondation Diwan Al Zakat offre dix machines de dialyse

29 mars 2017 8 h 15 min0 commentsViews: 92

Le ministre de la santé, Dr. Djama Elmi Okieh et son collègue aux affaires musulmanes M. Mounine Hassan Barah ont réceptionné ensemble mardi dernier à l’hôpital général Peltier un don de la Diwan Al Zakates composé de dix machines modernes destinés aux blocs de dialyse de l’hôpital.

Un lot de dix machines de dialyse de marque « GAMBRO AK 98 » a été offert à l’hôpital général Peltier par la fondation Diwan Al Zakat. Il s’agit d’un don destiné à améliorer les offres de soins et la prise en charge des patients atteints de maladie ou d’insuffisance rénales. C’est le président du conseil d’administration de la Fondation Diwan Al Zakate, M.Abdoul Basset Ahmed qui a remis au directeur général de l’hôpital général Peltier. Les ministres de la santé et des affaires musulmanes ont pris part à la brève cérémonie organisée  à cette occasion

Dans une brève allocution, le ministre de la santé a remercié la fondation Diwan Azzakat et le ministère de tutelle. Le ministre a souligné le caractère sacré de la Zakat qui est un don primordial pour les personnes en situation de besoin, comme les malades qui bénéficient d’une dialyse. Il a profité de l’occasion pour inviter la société civile et les entreprises ainsi que les autres personnes physique et morales à se joindre aux efforts d’amélioration de la santé publique grâce à des dons similaires. Le ministre des affaires musulmanes, de la culture et des biens waqfs, M. Moumin Hassan Barah a pour sa part déclaré que la Zakat est un devoir. Il a rendu hommage à la fondation  Diwan Al Zakat pour cette belle initiative. Il a souligné également que les dysfonctionnements et les maladies rénales constituaient un grave problème de santé publique dont la prise en charge demande beaucoup d’efforts.

A l’issue de la cérémonie, les deux ministres ont visité les salles de soins et échangé avec les patients qui bénéficient de dialyse. L’occasion de s’enquérir des soins et des traitements offerts. Le ministre de la santé s’est dit rassuré quant à la qualité des soins et la prise en charge offerts aux patients traités pour des insuffisances rénales.

Dr Djama Elmi Okieh a insisté sur la nécessité de prévoir des salles de dialyse plus spacieuse et plus de confort avec l’air conditionné ainsi que des téléviseurs et autres accessoires nécessaires à l’épanouissement des  patients qui sont soumis au stresse et à l’ennui

Le rappel en vaut le détour, les reins sont indispensables à la vie humaine, car ils assurent un travail de filtrage du sang. Ils éliminent les déchets (urée et créatinine) transportées par le sang et les évacue dans l’urine. Il maintient constamment la quantité d’eau et de sels minéraux contenus dans l’organisme (sodium et potassium) en ajustant leur élimination urinaire. Il produit aussi des hormones et des vitamines indispensables à certaine fonctions. Donc si les reins ne fonctionnent pas correctement, ils nécessitent une machine de dialyse pour nettoyer le corps humain à raison de trois séances hebdomadaires d’une durée de 4h par séance.

Rappelons également que la dialyse est un traitement de suppléance qui n’assure que partiellement le remplacement de la fonction rénale. Elle débarrasse le sang des déchets et l’eau (ou toxines) accumulées en excès dans le corps. Elle comporte des contraintes, notamment celles de se soumettre aux séances de dialyse et à un régime alimentaires strict, limité notamment en apports d’eau, de sel, de potassium et de phosphore.

MAS/Zouhour   

Leave a Reply


Trackbacks