Résiliation du contrat de concession du DCT : La République de Djibouti est sûre de son bon droit

15 avril 2018 8 h 25 min5 commentsViews: 94

Suite aux menaces proférées par DP World par voie de communiqué concernant les investissements dans les infrastructures portuaires de notre pays, la République de Djibouti tient à apporter les précisions suivantes.

Primo, la République de Djibouti tient  à rappeler qu’elle n’a pas manqué aux obligations du contrat qui liait DP World à l’ancien Terminal à Conteneurs de Doraleh.  Ce contrat stipule en son  article 17 que l’une ou l’autre partie peut unilatéralement se retirer du contrat.

Secundo, la République de Djibouti a constaté que ce contrat était contraire aux intérêts supérieurs de la nation djiboutienne. La résiliation du contrat conduit à sa redéfinition en un contrat administratif.

Tertio, la République de Djibouti tient à rassurer les investisseurs en rappelant que l’Etat de Djibouti développe déjà en partenariat public ou privé la construction de grandes infrastructures portuaires tels que le Port de Tadjourah, le Port de Goubet, le DMP.

Enfin la République de Djibouti réitère sa détermination à travailler avec les investisseurs publics comme privés qui souhaitent investir sur l’ensemble du territoire national, en leur garantissant la sécurité juridique conformément aux textes en vigueur.

Leave a Reply


Trackbacks