Régions de Tadjourah et d’Obock : Le ministre de la santé prend le pouls des sociétés civiles

24 janvier 2018 7 h 54 min3 commentsViews: 164

En marge des cérémonies de clôture de la caravane médico-chirurgicale dans les régions du nord, le ministre de la santé, Dr Djama Elmi Okieh, s’est entretenu avec la société civile et les okals le samedi 20 janvier à Tadjourah et le dimanche 21 janvier à Obock.

En effet, ces assises se sont déroulées pendant deux après-midis successifs au cours desquels le ministre et sa délégation ont rencontré les sages et les notables de la région de Tadjourah et d’Obock pour discuter sur les questions prépondérantes dans le domaine de la santé qui les préoccupent mais également pour écouter leurs doléances. Parmi les personnalités, présentes aux côtés du ministre de la santé à Tadjourah, figuraient le ministre de l’intérieur, Hassan Omar Mohamed, le ministre délégué à la décentralisation,  Hamadou Mohamed Aramis, la secrétaire d’état aux affaires sociales, Mouna Osman Aden. Ces membres du gouvernement ont participé à cette séance de concertations avec les notables coutumiers  de différentes localités de la région de Tadjourah.

Le ministre de la santé prend le pouls des sociétés civiles (2)

A noter également la participation du sultan de Tadjourah et des sages du Migliss à cette rencontre. Et pour la région d’Obock, le ministre de la santé était accompagné par le ministre délégué à la décentralisation, le secrétaire général de la primature, Naguib Abdallah Mohamed, le conseiller technique auprès du premier ministre, Ali Houmed,  et plusieurs parlementaires dont la députée Hasna Houmed Bilil.

Lors de ces causeries de proximité, les okals et de nombreux sages de deux régions se sont exprimés ouvertement et tour à tour pour exposer leurs points de vue sur divers sujets en formulant des doléances multiples à l’attention des membres du gouvernement.

Les uns et les autres ont ainsi remercié le gouvernement djiboutien et en premier lieu le président de la République pour tous ses efforts consentis et pour sa vision sans commune mesure quant au renforcement de la croissance économique du pays mais plus particulièrement pour sa politique judicieuse et progressiste en matière de santé et de développement durable. Dans ses interventions, le ministre de la santé a assuré l’assistance de sa volonté à apporter des solutions pérennes et idoines aux problématiques soulevées et qu’il ne manquerait pas de transmettre les autres recommandations aux autorités compétentes en vue de leur mise en application dans les plus brefs délais.

Le Dr Djama Elmi Okieh a d’ailleurs rappelé que toutes les recommandations issues des dernières concertations citoyennes sur la santé, organisées le 08 et 09 octobre 2017 à Obock et à Tadjourah, ont été entièrement réalisées.

A cet effet, le ministre s’est référé à la remise d’équipements médicaux, de matériels roulants, des lots de médicaments, des moustiquaires imprégnées et de stocks de vivres destinés aux plus démunis.

Outre l’octroi d’une importante quantité de subsistances alimentaires destinées à plus de 300 ménages nécessiteux dans chacune des régions, le ministre a aussi remis les clés de deux ambulances entièrement équipées et neuves aux mains du médecin-chef respectif du  CMH de Tadjourah, Dr Abdourahman Ali, et de son homologue du CMH d’Obock, Dr Moustapha Mohamed.

En outre, plusieurs centaines des ballots contenant plus de 30.000 moustiquaires imprégnées d’insecticide seront aussi acheminés et distribués afin de lutter efficacement contre le paludisme dans toutes les localités au nord du pays.

Bref, les centres médico-hospitaliers de Tadjourah et d’Obock ont réceptionné chacun un nouvel appareil de radiographie de dernière génération qui leur a été octroyé gracieusement par l’OIM dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de la santé.

Leave a Reply


Trackbacks