Région d’Ali-Sabieh : Les partenaires des projets de développement local sur le terrain de leurs investissements

17 mai 2018 10 h 01 min0 commentsViews: 30

Une forte délégation des bailleurs de fonds et de partenaires  au développement local se sont rendus dimanche dernier dans la région d’Ali-Sabieh en vue de visiter les sites qui ont profité de leurs investissements financiers.

Celle-ci était composée de la coordinatrice-résidente  du système des Nations Unies et représentante du PNUD, Barbara Manzi, de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Larry André, de son homologue du Japon, Koji Yonetani, du chargé d’affaires de l’Union Européenne, Patrick Geysen, et du représentant du Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR), Abdoulaye Barry.

Les partenaires des projets de développement local sur le terrain de leurs investissements (1)

Les visiteurs de marque ont fait leur première halte à Hamboukta. Une zone rurale qui est peuplée des familles agropastorales et située au bord de la RN1 à moins d’une dizaine de kilomètres du chef-lieu, la ville d’Aska.

Sur place, ils étaient accueillis par le préfet-adjoint, Mohamed Houmed Abass, du président du conseil régional, Omar Ahmed Waïs, du directeur régional du ministère de l’agriculture, Abdi Bouh Amir, et des responsables d’agences locales des Nations Unies comme le PAM et la FAO.

A Hamboukta, ils ont fait une immersion dans un champ d’1hectare cultivé et appartenant à des femmes du secteur. Sachant qu’auparavant le terrain aménagé et équipé d’infrastructures d’eau comme une puissante motopompe et d’un micro-barrage avait profité d’un financement de la JICA, l’agence  de la coopération japonaise.

Dans ce champ, l’ambassadeur japonais, Koji Yonetani, a pu s’entretenir avec les femmes agricultrices qui n’ont pas manqué de leur remercier pour cette réalisation.

Ces dernières lui ont parlé de leurs cultures  maraîchères  de la saison fraîche (légumes : tomate, piment, chou, salade, carottes…) et de la saison chaude comme le melon et la pastèque.

Elles ont expliqué au représentant de l’empire du soleil levant du profit tiré de la vente de leur production agricole. Du gain gagné qui contribue à l’amélioration de leur condition de vie.

Puis le convoi des partenaires au développement régional a pris le chemin de la ville d’Ali-Sabieh.

Accueilli dans sa résidence par le préfet de la région, Mohamed Waberi Assoweh, les membres de la délégation d’ambassadeurs et des représentants d’agences onusiennes lui ont expliqué de la teneur de leur visite dans sa région.

Après cette courte visite de courtoisie, ils se sont rendus dans la localité agricole d’Assamo où ils ont pu  rentrer dans certains périmètres agricoles.

Là, les représentants des partenaires au développement se sont entretenus avec les agriculteurs de l’impact des projets réalisés sur leur vie quotidienne.

Les jardiniers d’Assamo ont reconnu largement le profit tiré de leur  financement des projets comme la construction des réservoirs d’eau, l’offre des pompes d’eau solaires et de la pose du système d’arrosage goutte à goutte. Des réalisations qui ont largement contribué à une amélioration sensible de leur production, ont-ils annoncé en substance à l’adresse de leurs interlocuteurs.

La venue de cette forte délégation des représentants des pays amis  et des organisations des nations unies dans la région d’Ali-Sabieh a fini dans le village d’Ali-Addé qui abrite un immense camp de refugiés fort de quinze mille âmes.

Dans cette localité, les visiteurs ont aussi inspecté le terrain des réalisations (école, puits, …) de leur financement.

A cette occasion, ils se sont entretenus également avec  des représentants de la communauté locale et des réfugiés de l’utilité de leur appui aux divers projets sociaux à leur intérêt.

Ces visites successives  sur les différents terrains de la région, qui ont bénéficié des apports financiers de leurs coopérations respectives, ont permis aux ambassadeurs et aux autres représentants onusiens de mieux cibler dans le futur les réels besoins des populations locales et des refugiés.

Ali Ladieh 

Leave a Reply


Trackbacks