Primature: Le Premier ministre salue l’engagement des responsables onusiens

28 octobre 2013 8 h 25 min2 commentsViews: 152

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, a reçu hier au cabinet de la Primature la visite  de courtoisie d’une délégation  du système des nations unies avec à sa tête la coordonnatrice-résidente au pays, Hodan A. Haji Mohamud. Après avoir écouté les propos de ses hôtes du jour, le Premier ministre a salué le rôle prépondérant que les agences onusiennes jouent dans tous les domaines de développement.

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, a reçu hier au cabinet de la Primature une délégation de représentants du système des nations unies(SNU) à Djibouti. Conduite par la coordonnatrice-résidente du SNU au pays, Hodan A. Haji Mohamud, celle-ci était composée de la nouvelle représentante-résidente de la FAO, Emmanuelle Guerne-Bleich, du représentant-résident par intérim de l’UNHCR, Alberto Cabeia, du représentant-résident adjoint et chargé de bureau de l’UNICEF, Moncef Moalla, délégué par la nouvelle représentante-résidente de l’UNICEF, Meritxell Relano actuellement en mission à l’extérieur du pays, de la nouvelle coordonnatrice de l’ONUSIDA, le Dr. Dado Sy Cagnassy, et du chargé de bureau de l’UNESCO, Idriss Youssouf Elmi.

La prise de contact est intervenue après la rencontre organisée à l’occasion de la fin de mission de plusieurs officiels à la tête des agences des nations unies,  opérationnelles en République de Djibouti.

Cette visite de courtoisie avait pour objet de présenter au Premier ministre les nouveaux responsables onusiens. Ce faisant, la coordonnatrice-résidente du SNU a remercié le Premier ministre pour l’excellent accueil réservé aux membres de la délégation.

Elle a aussi adressé des remerciements appuyés au gouvernement de la République de Djibouti pour le précieux concours que les départements partenaires ont apporté dans la préparation de la célébration de la Journée des Nations Unies, qui s’est tenue jeudi 24 octobre dernier à Ali-Sabieh. A cet égard, Mme Hodan A. Haji Mohamud a loué l’appui et l’assistance technique du Ministère de l’Intérieur.

Le professionnalisme aussi que le préfet de la région d’Ali Sabieh, Mohamed Wabéri Assoweh, et son adjoint, Mohamed Houmed Abass, ont manifesté tout au long de la préparation de cette journée.

Sans oublier l’accueil chaleureux de la population assajog qui lui est allé droit au cœur. Elle a par ailleurs mis en évidence les contributions du Ministère des Affaires Etrangères dans la réussite de cette journée des nations unies.

… L’enthousiasme au rendez-vous

La coordonnatrice-résidente du SNU a ensuite donné la parole à chacun des membres de sa délégation. Enthousiastes, ils ont réaffirmé leur engagement en vue de  l’atteinte des objectifs de développement de la République de Djibouti.

Tour à tour, les nouveaux représentants ont dressé au Premier Ministre un bilan des  résultats atteints par leurs agences respectives au cours de l’année 2013. Ils ont également mis en exergue les grandes lignes des plans d’actions prévus pour l’année 2014 et les moyens qui seront mis à la disposition de la République de Djibouti au cours de leurs mandats respectifs.

Les interventions du Système des Nations Unies sont alignées sur les stratégies de développement national à travers le plan-cadre des nations unies pour l’aide au développement 2013-2017.

Après écouté des propos des uns et des autres, le Premier ministre s’est dit réjoui de cette visite de courtoisie et a salué le rôle prépondérant que le système des nations unies joue dans tous les domaines de développement. Concernant l’appui de l’UNESCO, M. Abdoulkader Kamil Mohamed a notamment relevé l’importance de la formation des enseignants dont dépend l’avenir du pays.

Il a souligné les progrès scientifiques remarquables enregistrés dans la lutte contre le VIH et le SIDA mais a recommandé que l’ONUSIDA puisse promouvoir avec force l’élimination de la transmission mère-enfant du virus entre la mère et l’enfant. « Il s’agit là d’une priorité majeure de la feuille de route du gouvernement djiboutien », a-t-il indiqué en substance.

Dans un tout autre registre,  le Premier ministre a reconnu le rôle prépondérant de l’UNICEF et spécifiquement l’approche holistique de ses interventions centrées autour du bien-être l’enfant.

Il a, en outre, suggéré au bureau local de la FAO  de continuer à travailler en étroite collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche,de l’Elevage et des Ressources Halieutiques pour s’assurer de la bonne mise en œuvre du programme.

Tant la garantie et le maintien de la sûreté et de la sécurité alimentaire sont devenus priorités au plus haut niveau. Il a recommandé qu’une action conjointe du UNHCR avec l’ONARS et le Ministère de l’Intérieur soit menée afin de coordonner le flux des réfugiés et des migrants et ce, tant au Nord qu’au Sud du pays. Enfin, il s’est félicité de toutes les actions entreprises par le SNU et de son efficacité en général.

En réponse, la coordonnatrice-résidente du SNU l’a remercié chaleureusement pour avoir permis cette rencontre et avoir  partagé avec les nouveaux représentants des agences onusiens du SNU sa vision des enjeux de développement en République de Djibouti.

Mme Hodan A. Haji Mohamud a précisé que le système des nations unies est le partenaire ayant mobilisé les ressources techniques et financières les plus importantes pour la République de Djibouti et que cet appui irait croissant à l’avenir. Enfin, elle a assuré le gouvernement et la population de l’engagement total des agences  nations unies au service du développement de la République de Djibouti.

 

Leave a Reply


Trackbacks