Primature : Le Premier ministre préside une table ronde sur la réforme de l’administration

29 juillet 2015 8 h 55 min0 commentsViews: 60

Dans son mot d’ouverture de la réunion de lundi dernier dans la salle de conférence de la Primature, le Premier ministre a souligné le pari majeur consistant à relever les défis de la modernisation de notre administration publique. M. Abdoulkader Kamil Mohamed a aussi mis en exergue la pertinence d’une démarche participative afin de susciter la prise de conscience des principaux acteurs de l’appareil administratif. Et ce en vue de l’atteinte de l’objectif ultime qui est d’édifier une administration  à la hauteur de la vision  présidentielle de développement national.

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, a présidé lundi dernier, dans la salle de conférence de la Primature, une réunion du comité en charge de la coordination des activités du processus de réforme de l’administration publique.

La séance de travail a regroupé autour d’une table ronde le ministre du Travail, chargé de la Réforme Administrative, Abdi Houssein Ahmed, le secrétaire général de la Primature, Naguib Abdallah Mohamed Kamil, la secrétaire exécutive chargée de la réforme, Moumina Houmed Hassan, et les secrétaires généraux de l’ensemble des ministères sectoriels.

Dans son mot d’ouverture de la réunion, le Premier ministre a souligné le pari majeur consistant à relever les défis de la modernisation de notre administration publique. M. Abdoulkader Kamil Mohamed a aussi mis en exergue la pertinence d’une démarche participative afin de susciter la prise de conscience des principaux acteurs de l’appareil administratif.

Et ce en vue de l’atteinte de l’objectif ultime qui est d’édifier une administration  à la hauteur de la vision présidentielle de développement national.

De son côté, le ministre du Travail s’est exprimé sur la nécessité de placer l’administration publique au service de la croissance de l’économie nationale. M. Abdi Houssein Ahmed a par conséquent sensibilisé les hauts fonctionnaires sur  leur totale implication dans  l’appropriation opportune de cette réforme par les départements concernés.

C’était ensuite au tour de la secrétaire exécutive chargée de la réforme administrative de faire une présentation globale du processus enclenché.

Elle a énuméré une série d’actions à effet rapides qui sont proposées pour atteindre des objectifs tangibles d’ici 2016. Elle a ainsi cité la modernisation des textes juridiques portant sur l’organisation des ministères et la gestion des ressources humaines, l’utilisation effective du cahier des procédures administratives de gestion des ressources humaines par les directeurs concernés de tous les départements ministériels.

A entendre Moumina Houmed Hassan, l’amélioration des services publics passe par la mise en œuvre de l’initiative dite « Déclaration de Service aux citoyens » au sein de tous les départements ministériels, notamment ceux qui sont les plus sollicités par les usagers, et l’instauration des pratiques de bonne gouvernance et du contrat de performance au niveau des entreprises publiques de l’État.

Leave a Reply


Trackbacks