Le président Mohamed Ali Houmed rencontre une délégation de la garde nationale de Kentucky

13 novembre 2017 8 h 09 min0 commentsViews: 61

Le président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed, a reçu hier en audience au parlement une importante délégation de la garde nationale de l’Etat de Kentucky des Etats-Unis d’Amérique (Kentucky National Guard).

Pour un partenariat gagnant-gagnant

Le président Mohamed Ali Houmed rencontre une délégation de la garde nationale dE Kentucky (2)

Conduite par le brigadier général Benjamin Adams, chef d’état-major de la garde nationale du Kentucky, la délégation américaine est composée du Command Sergeant Major David Munden, haut commandant de cette même garde, du major Laurence Carta, directeur des relations avec les Etats, du major Christopher Hettinger, chargé des relations bilatérales, et de l’attaché de défense de l’ambassade des Etats-Unis en République de Djibouti.

Les discussions ont porté sur l’excellence des relations entre nos deux pays. Les voies et moyens aussi qui sont susceptibles de les renforcer davantage dans les domaines militaires et civils. Le président Mohamed Ali Houmed a émis le souhait de voir ce partenariat devenir gagnant-gagnant. Il est temps, a-t-il dit, de franchir des paliers supplémentaires dans le cadre de cette coopération qui doit être pérennisée sur des bases solides. Il a également suggéré une large médiatisation des contributions des Etats-Unis au développement du pays dans les différents secteurs tels que la santé, la formation des officiers djiboutiens. Le président de l’Assemblée nationale a saisi l’occasion pour formuler une demande de formations techniques et professionnelles au bénéfice des jeunes djiboutiens en vue d’une meilleure insertion de ces derniers au marché du travail.

Le président Mohamed Ali Houmed rencontre une délégation de la garde nationale dE Kentucky (3)

La partie américaine s’est d’abord excusée de l’annulation à la dernière minute de la mission de Kentucky au mois d’août 2017, suite au terrible ouragan Irma qui avait ravagé le Sud-est des Etats-Unis et notamment la Floride. Puis, ses hôtes américains ont proposé au président du Parlement djiboutien de retourner une deuxième fois au Kentucky. Ils ont demandé  que les deux parties puissent multiplier les rencontres. Et ce afin que la coopération naissante soit fructueuse. La délégation américaine a par ailleurs fait part de son intention d’inclure la partie djiboutienne dans leur prochaine conférence sur la gestion des catastrophes prévue en juin 2019 et a émis le souhait d’étendre leur programme de lutte contre le VIH/Sida aux militaires djiboutiens et au reste de la population.

Notons que la garde nationale du Kentucky (Kentucky National Guard) est le premier contingent militaire américain à avoir atterri dans notre pays.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.