Préservation de l’environnement à Djibouti : Une vulgarisation des textes juridiques en vigueur

11 janvier 2018 8 h 54 min3 commentsViews: 182

Sous l’impulsion du ministère de l’habitat, de l’Urbanisme et de l’environnement, un atelier de vulgarisation des  textes juridiques en matière de protection de l’environnement s’est ouvert  hier au palais du peuple. Il s’agissait pour le ministère de sensibiliser à travers cet atelier de deux jours,  les représentants des établissements publics et les différents  corps constitués sur la thématique cruciale qu’est la protection de l’environnement et  surtout les textes juridiques relatifs  au renforcement de la protection de l’environnement dans notre pays.

Préservation de l’environnement à Djibouti (1)

L’événement s’est déroulé en présence de plusieurs hauts fonctionnaires du MHUE, dont le secrétaire général, Dini Abdallah Omar, du représentant de l’Organisation régionale pour la conservation de l’environnement de la mer Rouge et du golfe d’Aden (PERSGA), Bashar Batani, et du responsable chargé de l’environnement au port pétrolier de Doraleh,Yacin Abdi Bogoreh.

Avec le réchauffement climatique et ses conséquences sur notre globe, la question de la préservation de l’environnement devient pour les dirigeants du monde, une question majeure et incontournable.  Et notre pays n’y échappe pas à cette  problématique, confronté à une fragilisation de notre écosystème.

Les acteurs chargés de la question de l’environnement, en occurrence les responsables du ministère de l’environnement, consacrent toute leur énergie pour préserver et protéger le potentiel environnemental dont notre pays dispose. Car chacun  s’accorde à dire qu’au-delà la situation géostratégique de notre pays, l’écosystème maritime constitue une ressource  économique qui doit être protégé.

D’où la nécessité de primer la loi et vulgariser au mieux  les textes juridiques régissant la question de l’environnement au niveau du territoire national. C’est du moins l’objectif de l’atelier qui s’est ouvert hier au palais du peuple, en vue d’inverser la tendance par le biais des textes juridiques, tout en renforçant la législation et réglementation en matière de protection de l’environnement.  Rappelons que cet atelier sera  animé durant ces deux jours par des experts issus des rangs du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de l’environnement.

Il convient de préciser que la thématique de l’environnement est l’affaire de tous. sa préservation et protection est une responsabilité qui nous incombe.

Sadik Ahmed 

Leave a Reply


Trackbacks