Police nationale : Des hommes de l’EASF en formation à l’APIFA

21 novembre 2018 8 h 51 min0 commentsViews: 69

L’académie de police Idriss Farah Abaneh (APIFA) a abrité lundi le lancement d’une formation régionale destinée à une trentaine de policiers issus de plusieurs pays de la région. Première du genre, cette formation, s’y poursuivra jusqu’au 30 novembre.

Des hommes de l’EASF en formation à l’APIFA (1)

La cérémonie d’ouverture de cette formation régionale a vu la participation du directeur général de la police nationale, le colonel Abdillahi Abdi Farah, du directeur de l’académie de police Idriss Farah Abaneh(APIFA), le lieutenant-colonel Elmi Daher Miguil, du commandant de la composante de la police des forces en attente  de l’Afrique de l’Est (EASF), Dinah Kyasiimire. Notons aussi la présence sur les lieux de plusieurs officiers supérieurs de la police nationale.

La tenue de cette formation, intitulée en anglais « Commandant Force  Police Unit», répond au souci commun de l’EASF et de l’APIFA de dispenser des modules bien ciblés et consacrés au maintien de la paix. Il s’agit pour les deux institutions de permettre aux apprenants, issus des rangs respectifs de différentes unités de sécurité intérieure, d’approfondir leurs connaissances et de renforcer leurs capacités tactiques.

Dans son discours d’ouverture de la session de formation, le commandant de la composante police de l’EASF a d’abord présenté le rôle de cette institution dont le siège se trouve à Nairobi, au Kenya. « Nous allons débuter ensemble une formation de deux semaines, et je voudrais profiter de cette opportunité  pour remercier le directeur général de la police le Colonel Abdillahi Abdi et le directeur de l’académie pour l’accueil qu’ils ont réservé à chacun d’entre nous. Cette formation est destinée à renforcer les connaissances des officiers ici présents », a souligné Mme Dinah Kyasiimire.

Quant au directeur général de la police nationale, le colonel Abdillahi Abdi Farah, il a mis en exergue l’importance de cette formation qui s’inscrit dans le cadre des opération sde maintien de la paix. «Cette formation regroupe une trentaine d’officiers supérieurs et ils devront durant ces deux semaines échanger leurs expériences », a-t-il déclaré.

Rappelons que plusieurs hauts responsables de l’EASF étaient venus au mois d’octobre à l’APIFA pour effectuer une inspection des lieux, de l’équipement, des salles de cours, du matériel nécessaires à cette formation qui s’achèvera le 30 novembre prochain.

N. Kadassiya 

Leave a Reply


Trackbacks