Point de presse : « J’appelle nos compatriotes à se joindre à l’élan international de solidarité en faveur de la Somalie» exhorte le Président Ismaïl Omar Guelleh

19 octobre 2017 8 h 44 min0 commentsViews: 35

Le président de la République,  Ismaïl Omar Guelleh, a accordé hier, au palais présidentiel, un point de presse aux médias nationaux. Une sortie médiatique au cours de laquelle le chef de l’Etat a appelé ses «compatriotes à se joindre à l’élan mondial de solidarité en faveur de la nation sœur somalienne, victime ces jours-ci d’un attentat aux conséquences meurtrières et destructrices jamais vues jusqu’alors ».

« Nous exhortons nos compatriotes à apporter, chacun dans la mesure de ses moyens, un appui matériel au peuple frère somalien », a indiqué le chef de l’Etat qui a qualifié  l’attaque terroriste survenue samedi dernier à Mogadiscio « de violence extrême et d’acte criminel d’une intensité jamais subie auparavant par ce pays ami et voisin».

« Même aux périodes les plus sombres de son histoire postérieure à 1991, la Somalie n’avait connu pareille horreur que l’abime et le chaos laissé  par ce récent attentat », a-t-il souligné. « C’est pourquoi face à cette situation exceptionnelle, notre communauté doit réagir aussi de façon exceptionnelle, notamment par le biais d’une solidarité agissante qui transcende les canaux ordinaires de la diplomatie et d’Etat à Etat »,  a martelé avec insistance le président Ismaïl Omar Guelleh.

« Bien entendu, l’Etat djiboutien a déjà manifesté son soutien matériel et moral à la nation sœur somalienne dans l’épreuve terrible de cette tragédie », a-t-il dit.

« Dès avant-hier, lendemain de l’attaque terroriste, notre pays a procédé à l’envoi d’un personnel médical hautement formé ainsi que d’importants matériels de santé à Mogadiscio», a précisé le chef de l’Etat.

« Je forme le vœu sincère que la Somalie surmonte rapidement les conséquences de cette douloureuse épreuve et renoue avec une stabilité et une sécurité pérenne », a-t-il poursuivi.

« Pour ma part, je reste intimement convaincu que la Somalie est à même de venir à bout de ses détracteurs », a-t-il indiqué.

« Mais il faut pour cela une plus grande implication des citoyens de ce pays dans les questions qui relèvent de leur sécurité collective et publique », a-t-il estimé.

Le président de la République a également mis à profit cette interview pour apporter sa contribution au décryptage et à l’analyse des objectifs des auteurs et commanditaires de l’attentat sanglant qui a eu lieu à Mogadiscio.

« A travers cette attaque terroriste, les Shebabs ont réussi leur projet funeste de porter un coup très dur afin de remettre en cause le profil d’organisation en perte vitesse et sans véritable emprise sur le cours des évènements auquel ils renvoyaient de plus en plus aux yeux des Somaliens et de la Communauté internationale toute entière », a fait observer le président Guelleh.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.