PNSF – Des transferts monétaires aux ménages pauvres de Yoboki et d’Allaili Dadah

28 février 2017 9 h 03 min0 commentsViews: 27

L’info est passée inaperçue au plus fort de la campagne électorale des récentes élections communales et régionales.  Elle a trait au premier transfert monétaire que le Secrétariat d’Etat, chargé des Affaires Sociales, a effectué au profit des ménages pauvres de la localité de Yoboki dans la région de Dikhil et celle d’Allaili Dadah dans la région d’Obock. Le fait remonte au mardi 21 février 2017. L’initiative rentre dans le cadre de la mise en œuvre du programme national de solidarité famille (PNSF).

Lancé, il y a un an par  le président de la République, le PNSF a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des franges vulnérables de la communauté nationale.

Concrètement, plusieurs milliers de familles djiboutiennes nécessiteuses se verront offrir chaque trimestre une assistance financière de 30.000 FDJ durant une année.

Le montant, aussi modeste soit-il, constitue un apport au pouvoir d’achat de ces ménages dans le besoin.

L’octroi de cette somme forfaitaire est en quelque sorte un investissement dans la refondation du capital humain. Lequel va de pair avec des mesures d’accompagnement qui visent au renforcement du  bien-être sanitaire, des capacités éducatives et productives des groupes cibles. Il s’agit pour les pouvoirs publics de briser par ce biais le cycle de transmission intergénérationnel de la pauvreté.

A cet effet, le Secrétariat d’Etat, chargé des Affaires Sociales, poursuivra prochainement les transferts monétaires dans les différentes zones d’intervention du PNSF.

 

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.