Pêche illégale : 29 pêcheurs yéménites pris la main dans le filet

2 août 2013 19 h 48 min4 commentsViews: 76

 

Depuis que la République de Djibouti s’est dotée d’une garde côtière dont la principale mission est la surveillance des eaux territoriales,les pêcheurs yéménites ont du mal à piller les eaux djiboutiennes. Dans la nuit du 29 au 30 juillet, une patrouille des garde-côtes a pris en flagrant délit 29 pêcheurs yéménites au large des sept-frères. …

Dans le cadre des opérations  de patrouille de surveillance maritime dans les eaux territoriales, des garde-côtes djiboutiens ont interpellé dans la nuit  du  29 au 30 Juillet 2013 au large des iles Sept-Frères  six embarcations yéménites en activité de pêche illégale.

Le nombre total des équipages de ces embarcations se monte à 29 personnes, tous d’origine yéménite.

Les garde-côtes poursuivent  sans relâche leurs efforts visant à mettre un terme aux activités de ces trafiquants qui exploitent nos ressources halieutiques.

Cette opération coup de poing est le reflet de l’action de l’institution qui ne ménage pas ses efforts même en cette période de fortes chaleurs et de jeûne et ne baisse pas la garde.

Une assistance médicale a été apportée à trois des pêcheurs yéménites qui ont été soignés au Centre Médical de la Garde côtière djiboutienne.

L’enquête a été confiée à la Brigade de Recherches, d’investigations et des affaires judiciaires des garde-côtes et ces individus seront traduits devant la justice et leurs embarcations seront saisies et immobilisées  au Port de Pêche dans l’attente d’une décision de la justice.

Tags:

Leave a Reply


Trackbacks