Paul Kagamé au parlement djiboutien : « Nous chérissons les mêmes valeurs »

20 avril 2017 8 h 34 min0 commentsViews: 124

Hier, au deuxième jour de sa visite officielle en République de Djibouti, le président du Rwanda, Paul Kagamé, a été reçu à l’Assemblée nationale par le président Mohamed Ali qui, dans son discours de bienvenue a rendu un hommage appuyé au prestigieux visiteur dont il a loué les qualités d’homme d’Etat. 

Hier dans les travées de l’Assemblée nationale, en attendant l’arrivée de l’hôte du jour, le président Paul Kagamé, on évoquait la propreté des rues de Kigali, les performances économiques du pays et la sécurité qui y règne. Pas de doute, le Rwanda et son leader font l’unanimité à Djibouti. C’est aux environs de 10 h 30 qu’en ce mercredi 19 avril,  le président Paul Kagamé est arrivé au parlement djiboutien où il a été accueilli par le président Mohamed Ali Houmed entouré de son 1er vice-président et du ministre chargé des relations avec le Parlement. Outre le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed, les membres du gouvernement djiboutien et les députés, de nombreux invités étaient présents, parmi lesquels l’ambassadeur de France Christophe Guilhou au côté d’autres ambassadeurs dont le doyen Kamil Gazzaz, ambassadeur de la Palestine, le chargé d’affaires américain, etc.

D’emblée, après un standing ovation, le président Mohamed Ali Houmed déclare ouverte la séance extraordinaire dédiée à cette visite qu’il qualifie d’historique. Dans son discours de bienvenue, le président Mohamed Ali Houmed  a trouvé les mots et le ton justes pour parler des relations d’amitié et de coopération entre le Rwanda et Djibouti mais aussi et surtout pour évoquer l’histoire récente du Rwanda et les efforts déployés par le président Kagamé pour reconstruire un pays détruit et réconcilier un peuple meurtri. « Au nom de la nation djiboutienne que nous représentons, au nom du collège des Législateurs que nous formons, et en mon nom propre, permettez-moi, Excellence, de vous souhaiter ainsi qu’à l’ensemble des membres de la délégation de haut niveau qui vous accompagne dans cette visite d’Etat de 48 heures, la fraternelle et la chaleureuse bienvenue parmi vos frères et sœurs djiboutiens en ce jour à marquer d’une pierre blanche », dit le président Mohamed Ali Houmed. Le ton est ainsi donné d’un discours d’une trentaine de minutes dans lequel le président du parlement djiboutien loue les performances économiques du Rwanda sous le leadership du président Kagamé.

Le président MAH évoque, au-delà de l’économie, le patient travail de réconciliation entrepris pour tourner la page de l’une des pires tragédies du vingtième siècle, une tragédie  qu’il aura la délicatesse de ne pas directement rappeler.  Le président Mohamed Ali parle des valeurs que partagent les Rwandais et les Djiboutiens, des valeurs de paix, de solidarité et de  dignité des peuples. Il s’est félicité du niveau déjà important de la coopération bilatérale dans le domaine de l’agriculture et dans bien d’autres domaines et s’est engagé, au nom de l’ensemble de la Représentation nationale à oeuvrer au rapprochement entre les deux pays et les deux peuples. Après son discours, le président MAH donne la parole au président Kagamé dont la longue silhouette se dirige vers le pupitre sous une nouvelle salve d’applaudissements. Dans un discours en anglais, ce dernier remercie le président Mohamed Ali Houmed et les élus du peuple djiboutien de lui avoir donné l’occasion de prendre la parole en ce lieu. Il remercie son frère le président Ismaïl Omar Guelleh et le peuple djiboutien pour cette invitation dans ce beau pays avant de rappeler que cette visite était destinée avant tout à renforcer les relations d’amitié et de réconciliation entre le Rwanda et Djibouti. « Nous ne partageons pas de frontières commune mais la distance n’est pas un obstacle à l’amitié », dit-il d’emblée et la formule fait mouche. Le président Kagamé poursuit : « La solidarité entre le Rwanda et Djibouti repose sur une base solide pour notre quête commune de transformation sociale et économique. Nous avons des aspirations communes à un continent stable, prospère, où tous les Africains vivent dans la dignité. Nous sommes unis par des valeurs et des principes universels, mais les défis de chaque pays sont uniques. Nous devons coopérer et parler d’une seule voix, en tant que continent ». Il rappelle ensuite qu’il est engagé, au côté du président Guelleh, du président Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine et du président Idriss Déby dans un projet de réforme de l’UA.

Sitôt le discours du président Kagamé terminé, le président de l’Assemblée lève la séance après avoir invité les parlementaires djiboutiens et la délégation présidentielle du Rwanda à se retrouver pour une photo de famille devant l’imposant bâtiment. L’hémicycle  se vide lentement pendant que les élus djiboutiens posent avec leur prestigieux hôte. Dehors, la circulation est toujours aussi difficile puisque  le boulevard de la République et le boulevard De Gaulle avaient été bouclés dès potron-minet à ce niveau-là pour raisons de sécurité.

ABS 

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.