Participation du Président de la République au cérémonial de l’investiture de son homologue réélu de Turquie : Retour sur l’événement

11 juillet 2018 10 h 03 min0 commentsViews: 82

La participation du Président Ismaïl Omar Guelleh au déroulement de la cérémonie d’investiture du Président Recep Tayyip Erdogan est loin d’être fortuite. La présence du chef de l’Etat djiboutien aux côtés de son homologue turc a valeur d’appui diplomatique au leadership d’un pays lié au nôtre par une série de partenariats qui reposent sur le principe gagnant-gagnant. Elle est surtout révélatrice d’une convergence de vue entre les deux principaux dirigeants des deux pays dans divers domaines. Qu’il s’agisse de la gestion des activités multiformes de la coopération djibouto-turque, ou des derniers développements du contexte politique et sécuritaire prévalant dans la Corne de l’Afrique et le reste du monde.

Le Président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, a pris part au cérémonial de l’investiture de son homologue réélu de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, dans la soirée de lundi dernier à Ankara, la capitale turque.

L’un des moments forts de cet événement a été le discours que le chef de l’Exécutif turc a prononcé sur l’esplanade du palais présidentiel d’Ankara.

Retour sur l’événement (4)

Au cours de son intervention,

  1. Erdogan a effectué une présentation générale des objectifs globaux de la feuille de route qu’il fixe pour son pays durant son nouveau mandat présidentiel de 5 ans.

Ce faisant, le Président turc réélu a  érigé au rang de priorités majeures la recherche de résultats dans l’action politique et l’accentuation des efforts tournés vers la promotion de la cohésion sociale et le renforcement de la solidarité nationale en Turquie.

Par recherche de résultats dans l’action politique, il faut entendre un renouveau offrant d’importantes attributions aux membres de son gouvernement dont le nombre est  largement revu à la baisse. Des ministres qui seront rapidement jugés sur la base de leurs réalisations dans l’accomplissement des missions qui leur sont dévolues.

Autre info de taille : le Président Erdogan a affiché sa ferme volonté à mobiliser toutes les forces vives turques afin que son pays soit une nation en paix avec elle-même et qui conçoit ses diversités cultuelles comme une richesse et non un motif de discorde.

Leader charismatique,  Recep Tayyip Erdogan accéda pour la première fois aux sphères de décisions politiques les plus élevées de son pays en 2004. Il s’emploie depuis à  faire rentrer définitivement son pays dans le cercle restreint de grandes puissances.

Sous sa houlette, la Turquie a franchi un pas de géant en matière de développement économique. Une situation qui s’est rapidement traduite par l’acquisition d’un fort pouvoir d’achat pour un nombre important de concitoyens de ce pays.

Stratège politique, il a su tisser  des  alliances hautement utiles et des partenariats à l’international qu’il veut propices au rayonnement de la Turquie sur les plans commercial,  diplomatique, et militaire.

Des relations de confiance avec le Président Guelleh. La participation du Président Ismaïl Omar Guelleh au déroulement de la cérémonie d’investiture du Président Recep Tayyip Erdogan est loin d’être fortuite. La présence du chef de l’Etat djiboutien aux côtés de son homologue turc a valeur d’appui diplomatique au leadership d’un pays lié au nôtre par une série de partenariats qui reposent sur le principe gagnant-gagnant. Elle est surtout révélatrice d’une convergence de vue entre les deux principaux dirigeants des deux pays dans divers domaines. Qu’il s’agisse de la gestion des activités multiformes de la coopération djibouto-turque, ou des derniers développements du contexte politique et sécuritaire prévalant dans la Corne de l’Afrique et le reste du monde.

A l’instar du Président Erdogan, le Président Guelleh est incontestablement, depuis près 20 ans, à l’origine du renouveau politique, culturel et intellectuel prévalant sous les cieux djiboutiens. Il donne au pays les moyens de ses ambitions pour devenir une économie émergente, et un « hub » incontournable dans les échanges du commerce mondial.

Comme la quarantaine d’autres  chefs d’Etat et de gouvernement présents dans la capitale de la Turquie, le Président Guelleh a pris part au diner que M. Erdogan a, à l’issue de son allocution, offert au palais présidentiel d’Ankara, en l’honneur de ses convives de marque.

Rappelons qu’une délégation nationale, forte de plusieurs personnalités, accompagnait le Président de la République dans le cadre de ce déplacement à Ankara. Celle-ci comprenait notamment le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, et l’ambassadeur de la République de Djibouti auprès de la République de Turquie, Aden Houssein Abdillahi.

 

Leave a Reply


Trackbacks