Le PAM se réjouit du soutien continu de l’UE aux réfugiés à Djibouti

2 janvier 2017 9 h 30 min0 commentsViews: 79

Grâce à une contribution de 700.000 euros de l’Union européenne (UE), le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a pu fournir un programme innovant d’aide en espèces combiné à des rations alimentaires à près de 17.000 réfugiés et demandeurs d’asile actuellement à Djibouti, selon un communiqué rendu public mercredi par l’ONU.

La direction générale pour l’aide humanitaire et la protection civile (ECHO) de la Commission européenne a accordé une importante aide financière en espèces à 13.000 réfugiés originaires de Somalie, d’Ethiopie et d’Erythrée vivant dans les camps d’Ali-Addeh et de Hol-Hol. Par ailleurs, des réserves de fonds complémentaires octroyées à la fin de cette année ont permis au PAM d’élargir rapidement ce soutien à 4.000 demandeurs d’asile récemment arrivés d’Ethiopie.

“Nous sommes extrêmement reconnaissants envers l’Union européenne d’avoir aidé le PAM à soutenir de manière efficace les réfugiés et les demandeurs d’asile”, a déclaré le directeur du PAM pour Djibouti, Jacques Higgins. “Grâce au soutien d’ECHO, nous avons pu changer la façon dont nous aidons les réfugiés à Djibouti en fournissant de l’argent en espèces à côté des rations alimentaires régulières”, a-t-il ajouté soulignant que cette aide contribue également à stimuler l’économie dans et autour des camps de réfugiés tout en répondant à leurs besoins alimentaires.

Cette nouvelle approche offre une flexibilité et des choix alimentaires à travers une combinaison de rations alimentaires mensuelles et de distributions d’argent en espèces. Les réfugiés reçoivent des virements d’argent fournis par ECHO, ce qui permet aux familles d’acheter la nourriture qu’ils préfèrent dans les magasins locaux.

Avec le soutien d’autres donateurs, le PAM fournit également des rations mensuelles en nature d’aliments de base, ainsi que des aliments supplémentaires fortifiés spécialement conçus pour les enfants souffrant de malnutrition et d’autres groups à risque.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.