Palais du peuple : Vers un professionnalisme artistique

30 mars 2014 7 h 51 min0 commentsViews: 49

Dispensé par des experts de l’agence sénégalaise Zhu Culture, le programme de formation, initié par la direction du palais du peuple, comprend trois volets. L’un est relatif au son et aux lumières. Le second est axé sur la chorégraphie. Et le troisième a trait aux percussions.

Le palais du peuple abrite depuis samedi 22 mars dernier une série de  formations destinées aux techniciens des lieux, aux artistes et aux jeunes du tissu associatif local. Les modules au programme de cette session de formation y seront dispensés sous la houlette d’experts africains jusqu’au 12 avril prochain.

L’initiative est placée sous l’égide du Ministère de la Culture. Elle jouit du soutien du Secrétariat d’Etat à la Solidarité Nationale et de la Présidence. La direction du palais du peuple en est le maître d’œuvre. Dispensé par des experts de l’agence sénégalaise Zhu Culture, le programme de formation comprend trois volets.

L’un est relatif au son et aux lumières. Le second est axé sur la chorégraphie. Et le troisième a trait aux percussions. Chacun de ces trois modules cible une trentaine de participants dont certains sont issus du tissu associatif.

Dans le volet son et lumière, les cours sont assurés par l’artiste Saintrick, révélé au marché des arts et du spectacle africain (MASA) d’Abidjan en 1999. Outre ses qualités musicales et artistiques, l’homme est aussi ingénieur en son et lumière.

Dans la formation en percussion, la trentaine  d’apprenants est composée des musiciens respectifs de la Troupe du 4 d’Arhotabba, d’Al Gazaly et bien d’autres groupes. Lesquels  suivent les leçons de Mohamadou Mbaye, expert sénégalais de Zhu Culture. Son compère Andréya Ouamba, professionnel de la danse africaine et moderne, anime des cours de chorégraphie réunissant un public hétéroclite.

Notons au passage que le trio de formateurs est  accompagné par le patron de la société Zhu Culture,  Luc Mayitoukou, qui coordonne et supervise les différentes formations en cours.

L’objectif de celles-ci est de favoriser le professionnalisme artistique des apprenants dans leurs domaines de prédilection.

Leave a Reply