Opération « Ville Propre » : Des efforts salvateurs

16 avril 2018 8 h 01 min0 commentsViews: 44

Une chose est sûre : les habitants de la capitale semblent prendre au sérieux la détermination du gouvernement à mener à terme cette mission de salubrité publique. Et chacun dans son quartier tente de décaser les constructions illégales avant la venue des agents et des moyens logistiques de l’Etat destinés à cet effet.  

Opération « Ville Propre » (2)

L’opération visant à redorer l’image de la capitale bat son plein. Lancée au début du mois d’avril par le gouvernement, l’initiative mobilise les agents de la mairie, la préfecture. Les bénévoles d’associations aussi qui sont actives sur le terrain.

Les uns et les autres ont ramassé les épaves de voitures et les ordures ménages éparpillés ici et là dans les vieux quartiers 1 et 2 de la capitale ces deux dernières semaines.

Une chose est sûre : les habitants semblent prendre au sérieux la détermination du gouvernement à mener à terme cette mission de salubrité publique. Et chacun dans son quartier tente de décaser les constructions illégales avant la venue des agents et des moyens logistiques de l’Etat destinés à cet effet.   En effet,  plusieurs services conjuguent leurs efforts pour concrétiser la volonté du gouvernement à rompre cette image d’une ville où chacun à sa guise peut obstruer la voie publique. Après  les Quartiers 1 et 2, les riverains du Quartier 3 se sont réveillés hier au petit matin avec les bruits des bulldozers et  camions de l’Office de la voirie de Djibouti-ville. Ces derniers n’ont pas boudé leur plaisir  voir de débarquer dans leur quartier l’énorme dispositif des agents de l’Etat chargés de cette opération.  Menée par le sous-préfet du 1er Arrondissement, Abdi Hassan, l’opération est à  son premier jour dans ce quartier populaire de la capitale. Elle se poursuivra dans les jours à venir avec pour objectif qui est de «décaser toutes les constructions illégales et d’enlever tous les déchets solides qui obstruent les rues et boulevard »  a déclaré le préfet.

Le Quartier 3 a vu l’émergence des petites échoppes qui longent dans les ruelles avec son lot des déchets et d’insalubrité.

Le sous-préfet Abdi Hassan nous a dans un bref mot détaillé  l’état d’avancement des travaux « après boulevard de Gaulle et avenue 13, nous avons aujourd’hui débuté au quartier 3, et précisément aux  boulevards 24 et 25. Nous allons passer par avenue et par boulevard ».

Poursuivant son mot, le haut fonctionnaire nous a indiqué « que tôt ce matin, nous avons décasé des constructions précaires et illégales suite aux plaintes de tous les riverains ».

De son côté, la cheffe du quartier a mis en relief l’importance de cette opération.

Elle a en outre affirmé que la priorité des autorités municipales et préfectorales est d’évacuer les populations flottantes qui délabrent le quartier en profondeur.

Précisant que lors de cette opération dans ce quartier, la destruction d’une construction illégale était dans toutes  les lèvres. Ce lieu était connu pour être un haut lieu du trafic de stupéfiants dans le quartier. Sa démolition par les bulldozers de l’office de la voirie a redonné le sourire à tous les riverains issus du voisinage.

Bref, il faut saluer l’abnégation et la détermination de ces agents de l’Etat qui ne ménagent pas leurs efforts salvateurs contre l’insalubrité publique.

Sadik Ahmed  

Leave a Reply


Trackbacks