Le ministre de la Santé effectue une visite fructueuse au Sénégal

28 août 2017 8 h 23 min0 commentsViews: 42

La première visite de travail effectuée au Sénégal la semaine dernière par le ministre de la Santé a été couronnée de succès. Le ministre et son homologue sénégalaise, le Pr Awa Marie CollSeck, ont signé un accord destiné à renforcer la coopération dans le domaine de la Santé.

A l’invitation de son homologue sénégalais Awa Marie CollSeck, le ministre de la Santé, Dr Djama Elmi Okieh, a effectué une visite de travail de trois jours au Sénégal entre le 21 et le 24 août. La délégation djiboutienne conduite par le Dr Djama Elmi OKIEH a démarré les travaux le lundi 21 Août 2017 au Ministère de la Santé et de l’Action sociale sous la présidence du Professeur Awa Marie Coll SECK, ministre de la Santé et de l’Action sociale du Sénégal.

Dans les allocutions d’ouverture, la Ministre de la Santé et de l’Action sociale du Sénégal a exprimé son enthousiasme de recevoir  son  homologue de Djibouti en lui disant  qu’il avait beaucoup de potentiel, d’engagement et de conviction, ce dont, a-t-elle dit,  « a besoin notre continent ». Le Professeur Awa Marie Coll Seck a affirmé que les qualités précitées du Ministre de la Santé ont attiré son attention lors des assises de l’OMS tenues à Genève.

En réponse, le Ministre de la Santé a réaffirmé son admiration à l’endroit du Professeur Awa Marie CollSeck qui, a-t-il souligné,  « est une référence au plan national et international ». Il lui a exprimé ses vifs remerciements pour l’accueil chaleureux et a magnifié les relations historiques entre les deux pays qui datent de 1977.

L’objectif de la mission consistait essentiellement autour du partage d’expérience avec le Sénégal en vue de nouer un partenariat fort entre les deux pays et de faire  bénéficier Djibouti des avancées notables du Sénégal en matière de système de santé. Des présentations sur la Santé de la Reproduction et la Survie de l’Enfant, le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS), la Couverture Sanitaire Universelle, la politique d’acquisition des infrastructures, des Equipements et de la Maintenance, la politique hospitalière,  faites respectivement par les responsables des structures concernées ont été suivies de riches échanges.

Il a également été question de voir les voies et moyens d’initier une coopération dans le placement de médecins généralistes djiboutiens dans les filières spécialisées de la faculté de médecine de Dakar, et de sages-femmes ou infirmiers dans les formations de techniciens supérieurs de santé à l’Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Sociale,  ENDSS.

Les principaux points de discussion incluaient la formation de ressources humaines qualifiées (Médecins spécialisés, pharmaciens et personnel paramédical), la problématique de la gestion des médicaments et du matériel, la gestion des épidémies et catastrophes, le renforcement du système de Santé, la santé de la mère, de l’enfant et des jeunes.

L’accent a été mis sur l’importance d’avoir une vision, un plan stratégique pour mieux cerner les défis et les perspectives du secteur de la santé.

Certaines similitudes ont été notées sur l’architecture pyramidale des deux systèmes de Santé et sur les indicateurs en matière de santé de la reproduction bien que le Sénégal soit beaucoup plus peuplé que Djibouti.

Cette visite officielle a permis de redynamiser la relation privilégiée qui existe entre les deux pays. Un mémorandum d’entente a été signé à l’issue de la mission par les deux Ministres de la Santé. Cet accord porte sur plusieurs domaines de coopération, notamment la mise à disposition de médecins spécialistes sénégalais, la formation du personnel de santé djiboutien dans les structures sénégalaises, l’envoi de caravanes médicales, et le renforcement du système de santé entre autres.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.