Le ministre de la Communication présente la stratégie djiboutienne

3 avril 2014 9 h 27 min0 commentsViews: 1926

Le ministre de la Communication chargé des postes et des télécommunications, M. Ali Hassan Bahdon, accompagné du DG de Djibouti Télécom et d’un certain nombre de responsables, est en mission depuis la semaine dernière à Dubaï où se tient la conférence mondiale de l’UIT sur le développement des télécommunications. Consciente du rôle de plus en plus important des télécommunications et des technologies de l’Information dans le développement durable, la RDD entend être à la pointe du progrès dans ce domaine et l’immersion du ministre de la Communication dans l’UIT à l’occasion de ce forum mondial lui aura permis de mettre en exergue les atouts du pays dans ce domaine et surtout de jeter les bases d’un partenariat indispensable pour atteindre plus rapidement les objectifs fixés.

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À DUBAÏ
ALI BARKAT

Invité à prendre la parole au WTC de Dubaï au second jour de la conférence mondiale de l‘UIT sur le développement des télécommunications, le ministre de la Communication chargé des postes et des télécommunications, M. Ali Hassan Bahdon, n’a pas omis de remercier d’emblée les deux hommes qui, au cours de ces dernières années, ont été aux côtés de la République de Djibouti, pour appuyer ses efforts : le Dr Hamidoun Touré, secrétaire général de l’UIT et M. Brahima Sanou, directeur du Bureau de Développement des télécommunications.

Le Dr Touré  achève son deuxième mandat à la tête de l’Union et laisse derrière lui une organisation plus engagée que jamais dans le développement des télécommunications à travers le monde.

« Comme vous le savez, Djibouti est une importante plate-forme et un nœud de transit international de câbles sous-marins, au cœur du monde arabe et au carrefour de l’Orient et l’occident, de l’Afrique, de l’Asie et de l’Europe.

Nous n’avons de cesse de ce fait de mettre chaque jour nos réseaux et nos services de communications à un niveau de référence à l’échelle arabe, africaine et mondiale », a souligné le ministre de la Communication en entrant dans le vif du sujet. Mais, avant d’aller plus loin, il a souhaité ouvrir une parenthèse sur les relations entre Dubaï et la République de Djibouti pour en saluer l’excellence et la solidité.

« En tant que responsable politique djiboutien, je ne saurais faire une déclaration politique ici à Dubaï sur le secteur des TIC sans rendre hommage au partenariat établi  entre Dubaï et Djibouti en juin 2000 et qui a été le point de départ de la croissance économique de Djibouti et le lancement du développement phénoménal de DP World dans le secteur portuaire et de la logistique.

Aujourd’hui, je voudrais affirmer ici et maintenant que nous voulons faire de Djibouti la prochaine destination technologique globale. Nous le pouvons d’abord parce que nous avons un grand nombre d’avantages comparatifs significatifs (une position géostratégique unique, des infrastructures tels que cinq câbles sous-marins, etc) et ensuite parce que nous le voulons », a ajouté M. Bahdon dans un tonnerre d’applaudissements.

“… je voudrais affirmer ici et maintenant que nous voulons faire de Djibouti la prochaine destination technologique globale…”

Le ministre a ensuite présenté à ses homologues ainsi qu’aux spécialistes réunis dans la salle le schéma stratégique par lequel la RDD entend parvenir à ses objectifs dans le domaine du développement des TIC.

Le ministre a conclu son propos en exprimant son souhait de voir le plan d’action de Dubaï privilégier la voie du partenariat et de la coopération comme le choix le plus approprié pour le développement des technologies de l’Information et de la communication et indiqué que son pays restera particulièrement attentif aux orientations qui seront adoptées à l’issue de cette conférence.

Sitôt son discours prononcé, le ministre et les membres de sa délégation devaient entamer une série d’entretiens avec certaines des plus importantes figures de l’UIT comme son ami le Dr Hamidoun Ibrahim Touré, ou encore son probable successeur au secrétariat-général ainsi que M. Sanou mais aussi des ministres.

Le Dr Hamidoun Touré et M. Ali Hassan Bahdon ont eu une réunion de travail en marge du forum en présence des collaborateurs du SG et des membres de la délégation djiboutienne.

Le ministre a tenu à remercier très chaleureusement M. Touré de tout ce qu’il a fait pour accompagner la RDD dans ses efforts en matière de développement des télécommunications. Ils ont évoqué ensemble le plan stratégique mis en place par le gouvernement djiboutien et le Dr Touré s’est engagé à aider le pays à le mettre en œuvre.

Il s’est ensuite entretenu avec M. Wang, secrétaire-général adjoint de l’UIT, candidat à la succession du Dr Touré.

Parfaitement francophone, cet expert en télécommunications est originaire de la République populaire de Chine.

Son expérience, son apport non négligeable et ses relations font de lui le candidat ayant le plus de chances de succéder au Dr Touré.

Lors de leurs discussions, M. Bahdon a insisté sur l’importance du renforcement des capacités pour permettre à Djibouti de jouer un rôle de plus en plus important de nœud de communication dans la région.

L’entretien avec M. Brahima Sanou a porté sur le même sujet et là aussi, les discussions ont été empreintes de confiance mutuelle et de compréhension. M. Sanou, tout comme ses collègues, suit de près les efforts djiboutiens dans ce domaine clé qu’est celui des télécommunications. « Soyez assuré, M. le ministre, que l’UIT vous accompagnera dans vos efforts », a-t-il dit.

Le ministre s’est également entretenu avec ses homologues du Pakistan et de l’Ouganda.

 

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.