Ministère de la Santé/OMS : Une revue du plan de travail conjoint de 2018

28 janvier 2018 9 h 18 min0 commentsViews: 52

Le ministre de la santé, Dr Djama Elmi Okieh, a eu jeudi dernier dans son cabinet ministériel une réunion de travail avec le représentant de l’OMS, Djaffar Djalal. La rencontre s’est déroulée en présence des directeurs d’établissements sanitaires et des cadres supérieurs du département de la santé. L’ordre du jour de  cette séance portait sur le passage en revue du plan de travail conjoint de 2018.

Ministère de la SantéOMS (1)

Les discussions ont porté sur les voies et moyens d’une meilleure implication de l’organisation mondiale de la santé et ce, afin de booster les indicateurs de performance dans les domaines-clés tels que l’acquisition des équipements, l’achat des médicaments, le renforcement des compétences des ressources humaines, et l’amélioration du système national d’information sanitaire.

A ce sujet, le ministre de la santé rappelé que le gouvernement djiboutien accorde une importance  capitale aux quatre axes prioritaires de la politique de développement sanitaire telle que définie dans la feuille de route du chef de l‘Etat.

Le Dr Djama Elmi Okieh a également souhaité que tous ces objectifs fixés soient atteints à terme dans les meilleures conditions possibles.

Ces différents programmes, préconisés avec l’OMS pour le courant 2018, constituent des priorités cardinales dont dépend énormément le succès de la politique sanitaire mise en œuvre par le gouvernement. Et ces échanges entre le cabinet du ministère de la santé et l’OMS ont permis de jeter les bases d’une collaboration fructueuse et d’élaborer le plan de travail annuel définitif pour l’exercice 2018. En effet, il s’agit de mettre en exergue les priorités du ministère de la santé et de définir la meilleure stratégie qui soit efficace pour atteindre tous les objectifs fixés. Dans un bref discours, le représentant de l’OMS, Djaffar Djalal, a réitéré la disponibilité de l’OMS pour accompagner et soutenir la politique sanitaire de la République de Djibouti.

Leave a Reply


Trackbacks