MFF : Des caprins pour améliorer l’ordinaire des veuves et orphelins

12 août 2018 8 h 45 min0 commentsViews: 15

La République de Djibouti, a célébré la semaine dernière, en différé, l’édition 2018 de la journée internationale de la veuve. Le thème retenu cette année était «Orienter plus les femmes veuves des régions vers une approche d’autonomisation pour améliorer leur situation sociale». Le ministère de la femme et de la famille (MFF) en collaboration avec l’UNFD a entamé une large campagne de sensibilisation dans les régions de l’Intérieur et a distribué aux veuves des caprins pour améliorer les conditions de vie des orphelins qu’elles ont en charge. Il s’agit là d’un programme soutenu financièrement par le PNUD.

Depuis 2012, Djibouti célèbre chaque année la journée dédiée aux veuves. Décrétée par les Nations Unies en 2010, cette célébration est primordiale à cause de l’ampleur méconnue du drame silencieux que vivent un nombre important de ces femmes. A travers cette journée, l’organisation des nations unies cherche à sensibiliser les pouvoirs publics et la société civile à se pencher sur la situation de ces courageuses femmes qui, malgré le choc de la perte de leurs maris, se battent quotidiennement avec les aléas de la vie, pour subvenir seules aux besoins de leurs enfants.

Contrairement aux années passées, l’édition 2018 de la journée internationale de la veuve est organisée par le ministère de la femme et de la famille en collaboration avec l’UNFD. L’initiative met en exergue le sort des veuves vivant dans les régions de l’intérieur du pays. Le choix n’est pas anodin.

journee de veuve region inter (4)

Car en effet, ces femmes se retrouvent sans ressources après le décès de leurs maris et se trouvent en général, dans une situation de précarité. Elles ne peuvent donc subvenir aux besoins en alimentation de base des orphelins qu’elles ont en charge. C’est en ce sens que le MFF a octroyé des caprins à quelques 25 femmes dans les 5 régions de l’intérieur du pays.

A Arta d’abord. Sous l’égide de la ministre de la femme et de la famille Mme Moumina Houmed Hassan, la célébration de cette journée internationale s’est tenue le  dimanche 5 août dernier sur les hauteurs de la ville d’Arta. Un bon nombre de veuves, issues des différentes localités de cette région, et les autorités locales ont assisté à cet évènement. Des femmes parlementaires de la région ainsi que des hauts cadres de l’UNFD et du MFF étaient eux aussi présent dans la grande salle de réunion du conseil régional ou à lieu la cérémonie de commémoration de cette journée à Arta.

Le préfet adjoint d’Arta, Mohamed-Fozi Ahmed Assoweh, a pris la parole le premier. Il a souligné que cette initiative va contribuer à l’amélioration de leur bien-être et au soutien de leur famille. «Nous sommes très heureux de vous accueillir aujourd’hui ici. La population et les femmes d’Arta sont très satisfaites de cette initiative que vous avez voulu décliner dans les régions à partir de cette année» ajoute-t-il.

Pour sa part, le président du conseil régional, Elmi Bouh Goudadeh, a mis en évidence que les veuves ont la charge des familles entières et font des efforts remarquables pour élever leurs orphelins de manière digne en dépit de la précarité dans laquelle elles se trouvent.

Des propos similaires ont été tenus par la parlementaire de la région.

De son côté, la ministre de la Femme et de la Famille, Moumina Houmed Hassan, a indiqué que l’identification de ces veuves a été effectuée par les autorités locales de chaque région. Il s’agit en l’occurrence du président du conseil régional et du préfet de chaque région. «Une liste de cinq femmes veuves a été soumise au Ministère de la Femme et de la Famille. Le critère de sélection a été de prioriser les veuves ayant un enfant à besoins spéciaux ou celles ayant beaucoup d’enfants en bas âge», a-t-elle lancé à l’endroit de ses interlocuteurs.

A l’issue de cette cérémonie à Arta, la ministre et les autres officiels présents dans la salle ont remis à 5 veuves de cette région, chacune 2 chèvres et un bouc.

Et dans les autres régions de l’intérieur. Si la ministre de la Femme et de la Famille a préféré pour célébrer cette journée avec les veuves d’Arta. Des hauts cadres de son ministère ont présidé les cérémonies qui ont eu lieu dans les salles de réunion des sièges des conseils régionaux.

Cet évènement va permettre de toucher au total 25 femmes veuves et leur remettre 75 caprins.

A noter que l’autonomisation des veuves, leur permettrait non seulement de vivre à l’abri du besoin mais améliorerait certes leur condition de vie. Cette initiative entraînerait donc une réduction de la pauvreté dans notre pays.

Rachid Bayleh

Leave a Reply


Trackbacks