Lutte contre la malnutrition à Djibouti : Le ministère de la santé valide sa nouvelle stratégie de prévention

10 janvier 2018 9 h 00 min2 commentsViews: 194

Le ministre de la Santé, Djama Elmi Okieh, a présidé un atelier de validation de la nouvelle stratégie nationale de prévention contre la malnutrition en République de Djibouti, lundi dernier au palais du peuple, Compte tenu de l’aspect multisectoriel et transversal des activités de lutte contre la malnutrition, le ministre de la santé était accompagné par le ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh, du ministre de l’Agriculture, l’Eau, la Pêche, l’Elevage, et des Ressources Halieutiques, Mohamed Ahmed Awaleh, et de la secrétaire d’Etat aux Affaires Sociales, Mouna Osman Aden, pour le lancement officiel de cet atelier hautement important sur la question de la malnutrition à Djibouti.  A noter également la présence de représentant de la Banque mondiale à Djibouti au lancement de cet atelier. Citons en l’occurrence  Atou Seck qui a réaffirmé  la pleine disponibilité de la Banque mondiale à soutenir et à accompagner la stratégie nationale contre la malnutrition en contribuant aussi bien sur le plan technique que financier. Dans une brève intervention faite sur place, le ministre de l’Agriculture a rappelé le choix porté par la politique gouvernementale sur l’agropastoralisme qui est retenu comme modèle pour améliorer et renforcer la sécurité alimentaire dans le milieu rural.

Pour sa part, la secrétaire d’Etat aux Affaires Sociales a souligné que les causes multifactorielles de la malnutrition ne peuvent être solutionnées que par une approche multisectorielle tout en réaffirmant l’engagement de son département aux côtés du ministère de la santé pour combattre ensemble la malnutrition sous toutes ses formes à Djibouti. Il s’agit en effet d’un atelier préparé par le Programme National de Nutrition qui vise effectivement à faire la présentation et la validation du document de stratégie nationale de prévention de la malnutrition à Djibouti. Et à ce titre, cet atelier a rassemblé l’ensemble du corps médical constitué des médecins-chefs des centres de santé communautaires et ceux des centres médico-hospitaliers des cinq régions de l’intérieur mais également des pédiatres et des nutritionnistes en exercice dans les différentes structures hospitalières publiques et privées du pays.

En effet, cette nouvelle stratégie contribue dans la lutte contre les différentes formes de la malnutrition en République de Djibouti et ce à travers une approche multisectorielle en vue d’augmenter les impacts des interventions nutritionnelles préventives en parfaite conformité avec la vision stratégique 2035 initiée et avec la politique socio-économique menée par le président de la République, Ismaïl Omar Guelleh.  Dans son discours, le ministre de la santé a exhorté les participants à mener une analyse minutieuse de la situation globale mais également de tenir compte du contexte spécifique de notre pays afin de concentrer tous les faisceaux d’interventions prioritaires et efficaces pour l’éradication de la malnutrition à Djibouti.  Dr Djama Elmi Okieh est par ailleurs revenu sur la nécessité d‘assurer et de garantir le rôle de leadership du département de la santé dans la coordination de ces activités de lutte contre la malnutrition avec l’ensemble des départements concernés. Cette stratégie de prévention met particulièrement l’accent sur le couple mère-enfant pendant une période d’opportunité de 1000 jours de la vie qualifiée par les spécialistes « d’intervalle d’or» qui s’écoule entre le début d’une grossesse et le deuxième anniversaire de l’enfant.

Et parmi les activités retenues à court terme, on dénote entre autres l’adhésion de Djibouti au mouvement « Scaling Up Nutrition » qui regroupe plus de 60 pays dans le monde, la mise en place d’une plateforme multisectorielle avec les différentes parties prenantes de la nutrition et le renforcement de l’approche communautaire. Et à moyen terme, il a été décidé la création d’un Conseil National de Nutrition impliquant les secteurs clés qui contribuent dans la lutte contre les causes sous-jacentes de la malnutrition à Djibouti et l’organisation d’un forum national sur la nutrition.

Leave a Reply


Trackbacks