Lions Club de Djibouti : Lutte contre la cécité Des hommes et des moyens

19 février 2017 8 h 56 min0 commentsViews: 100

Le siège social du Lions Club de Djibouti a abrité jeudi 9 février dernier une cérémonie de remise de matériels médicaux au bénéficie de cinq infirmiers spécialisés en soins ophtalmologiques. Les récipiendaires ont au préalable suivi une formation en ophtalmologie à Bamako, au Mali, dans le cadre du projet Starter de l’organisation de bienfaisance. De retour au pays, ils sont appelés à étoffer les rangs des centres de santé dans les régions de l’intérieur où des groupes vulnérables sont exposés au risque de propagation des pathologies oculaires.  

Le Lions Club de Djibouti reste fidèle à ses engagements humanitaires. Parmi lesquels figure la lutte contre la cécité. L’organisation de bienfaisance se donne les moyens de ses ambitions dans la poursuite de ce noble combat. Son siège social a abrité jeudi 9 février dernier une cérémonie de remise de matériels médicaux au bénéficie de cinq infirmiers spécialisés en ophtalmologie. L’événement a vu la participation de plusieurs dirigeants du Lions Club de Djibouti. Citons en l’occurrence le président, Djihad Saïd, le responsable du programme de lutte contre la cécité, Issa Abdi Bogoreh, celui du projet Starter, Bourhan Gadileh. Notons aussi la présence sur les lieux du directeur des régions sanitaires au Ministère de la Santé, Helem.

Le haut fonctionnaire a salué le caractère noble de la donation du Lions Club de Djibouti. Il a en outre exhorté les récipiendaires à faire bon usage des outils médicaux qui leur ont été offerts à titre gracieux. L’appel n’a pas laissé insensibles les principaux concernés. Lesquels ont au préalable suivi une formation en ophtalmologie à Bamako, au Mali, dans le cadre du projet Starter. De retour au pays, ils vont étoffer les rangs des centres de santé dans les régions de l’intérieur où des groupes vulnérables sont exposés au risque de propagation des pathologies oculaires.

…Bilan des actions du Lions Club de Djibouti contre la cécité en 2015 et 2016. Pour les néophytes, la sécheresse oculaire et l’évaporation de larmes par les hautes températures  sont les symptômes d’une opacification de la cornée à l’origine de la cécité. Ces signes avant-coureurs expliquent assez les actions multiformes et complémentaires que les bénévoles du Lions Club de Djibouti ont menées en 2015 et 2016.

D’un côté, une caravane médicale mobile a sillonné les routes du nord au sud pour aller à la rencontre des personnes nécessiteuses de soins spécialisés en ophtalmologie au cours de ces deux dernières années. Sous la houlette d’un chirurgien ophtalmologue, Dr. Issa Abdi Bogoreh, une équipe de techniciens paramédicaux a effectué des consultations gratuites dans les centres urbains et les localités rurales du pays.

Chiffres à l’appui, les visiteurs en blouses blanches ou bleues y ont soumis 10.000 personnes aux tests standards ophtalmologiques. Le praticien a ensuite opéré 733 patients atteints de cataracte. Ces actes médicaux sont allés de pair avec des distributions des médicaments en collyre et des lunettes aux jeunes et aux adultes qui en avaient besoin dans la capitale et les régions de l’intérieur.

Rappelons par ailleurs que d’importantes personnalités du Lions Club international ont livré vers la fin janvier 2016 un don d’équipements ophtalmologiques au centre hospitalier de Balbala. Les donateurs étaient le gouverneur du District 403 B2, Alexandre Chan Fan, et le président de l’instance régionale de l’organisation de bienfaisance, Guy Agénor.

Le lot offert comprenait un microscope opératoire, un auto- réfractomètre, un frontofocomètre, un ophtalmoscope, des consommables opératoires, et d’instruments de microchirurgie.

 

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.