Le pays okar intronise le 21e sultan du Gobaad

24 mai 2015 8 h 00 min18 commentsViews: 378

Habib Mohamed Loïta, descendant direct d’Ouleil Abuusa Arbahim, a été intronisé vendredi dernier 21e sultan du Gobaad. Les plus hautes autorités traditionnelles du pays, notamment le  sultan Abdoulkader de Tadjourah, étaient présentes lors de la cérémonie d’intronisation  qui a eu lieu à Dikhil, chef-lieu de la région du même nom. Une délégation gouvernementale  conduite par le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed, a participé à la cérémonie.  De nombreux membres du Gouvernement et du parlement étaient également présents.

Sous le soleil de Dikhil, un événement d’envergure nationale a eu lieu le week-end dernier. La confédération des Debnés mais aussi, au-delà, l’ensemble des habitants de la vaste région de Dikhil, ont intronisé M. Habib Mohamed Loïta, descendant direct d’Aral Mahis et d’Ouleil Abuusa Arbahim comme 21e sultan du Gobaad. Il s’agit là, selon le comité d’organisation de cette cérémonie, de la renaissance du sultanat de Gobaad qui, il y a huit décennies, eut maille à partir avec l’administration coloniale qui avait décidé de le supprimer.

Dikhil-ville, chef lieu de la région de Dikhil, a passé le week-end du jeudi 21 au vendredi 22 mai 2015 au rythme des rites traditionnels liés à l’intronisation du 21ème sultan du Gobaad, Habib Mohamed Loita qui succède ainsi à son défunt frère Ali Mohamed Loita  dit Ali Boko, disparu en juin 2013.

Soirée d’animations musicales et culturelles. Le programme d’activités a démarré dans la soirée du jeudi 21 mai par des animations musicales et culturelles dans le but de distraire les invités venus le premier jour, en provenance de tous les coins du pays, mais aussi des pays voisins tels que l’Ethiopie et l’Erythrée.

A l’honneur de cette soirée, qui a débuté vers 20H00, à la place de l’Indépendance, la célèbre troupe « Arhotaba» ainsi que quelques troupes culturelle de la région Okar et sans oublier la charismatique Momina Abass qui n’a pas manqué de faire vibrer le public avec son fameux «Da’ar boori naareh ». Ainsi, le public a pu admirer un riche répertoire de chants, en différentes langues nationales, mêlant tradition et modernité, jusqu’à tard dans la soirée.

Cérémonie rituelle. La cérémonie proprement dite d’intronisation du nouveau Sultan a commencé tôt dans la matinée de vendredi par un rituel traditionnel, à Handoga, dans l’oued Sekayto, à environ six kilomètres du chef-lieu de Dikhil, en présence des nombreuses personnalités dont les membres du conseil des sages, composé des représentants de toutes les communautés appartenant à la confédérations des Debnés.

Le choix du site n’est pas fortuit puisqu’il s’agit d’un lieu où se côtoient les différentes communautés nationales et qui par conséquent symbolise la cohésion sociale et la cohabitation pacifique. C’est là que se déroule traditionnellement l’intronisation du nouveau Sultan de Gobaad en présence des représentants de toutes les communautés nationales résidant dans la région qui s’associent à la cérémonie et prient pour la nouvelle autorité coutumière.

Le rituel traditionnel du nouveau Sultan commence par les ablutions avec l’eau d’une source appropriée pour cette cérémonie, avant de procéder à la prière commune et aux chants religieux et spirituels. Ensuite, le Sultan est soulevé par quelques personnes, trois fois de suite en signe de bénédiction avant d’être posé sur une peau blanche qui symbolise la paix.

Cérémonie officielle. La cérémonie officielle d’intronisation du nouveau Sultan s’est déroulée sur un vaste terrain situé dans le quartier Cheik Mandaytou, derrière la palmeraie de Dikhil, où une grande tente a été dressée pour les hôtes.

A son arrivée sur le site, le nouveau Sultan a été accueilli par des chants traditionnels. Place ensuite au programme officiel animé par l’honorable Aicha Mohamed Robleh, ancienne ministre férue de culture, également présidente de l’Association Afar Pen. Malgré un soleil de plomb, Aïcha, en bonne maîtresse de cérémonie, a su allier donner à la cérémonie toute la solennité qui y sied tout en restant drôle.

Enfin, la cérémonie a été clôturée par les discours du président du Comité d’Intronisation, le Ministre de l’Habitat, M. Mohamed Moussa Balala et du Premier ministre, M.Abdoulkader Mohamed Kamil.« Après avoir été aboli par le système colonial en 1930, l’Intronisation officielle du 21ème Sultan de Gobaad, sous le Haut patronage du président de la République, Chef du gouvernement est dédiée à la renaissance du Sultanat de Gobaad», a déclaré M. Balala.

Pour sa part, le Premier ministre a mis en exergue le rôle prépondérant du sultanat de Gobaad dans la cohésion sociale et la cohabitation pacifique de différentes communautés dans la région de Dikhil. « Le Sultan de Gobaad n’est pas seulement responsable de la communauté Afar mais de l’ensemble des communautés résidant dans la région de Dikhil », a notamment souligné celui-ci avant d’ajouter que la revalorisation du Sultanat de Gobaad s’inscrit dans la droite ligne politique et l’engagement sans relâche du Chef de l’Etat, M. Ismaël Omar Guelleh, pour la préservation de la paix non seulement dans notre pays mais aussi dans toute la sous-région de l’Afrique de l’Est.

HA

Ils ont dit…

Ougoureh Kifleh Ahmed Ancien ministre, député

Je suis sûr que le sultan Habib Boko, à l’instar de ses illustres ancêtres, saura faire régner la paix et la stabilité grâce à son talent d’arbitre incontesté. Je tiens à féliciter mon sultan lui souhaiter plein succès dans ses nouvelles fonctions. N’oublions pas qu’il a déjà servi par le passé la République de Djibouti en tant que ministre de la Défense et membre de l’Assemblée nationale. Le voilà investi d’une nouvelle mission non moins importante qu’il va sans doute exercer avec le même sens  élevé des responsabilités. Mes remerciements s’adressent en particulier au président de la République S.E M. Ismail Omar Guelleh d’avoir parrainé cette  cérémonie par le biais de son gouvernement. Je remercie également tous ceux  qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation de cette cérémonie d’intronisation du nouveau sultan de Goba’ad, le Sultan Habib Boko.

Mohamed Moussa Ibrahim Balala Ministre de l’Habitat

Cette cérémonie est pour moi l’occasion de rappeler que le sultanat de Goba’ad a toujours joué un rôle positif dans le maintien de la paix dans notre région. Si des événements exceptionnels provoquaient parfois des conflits entre les peuples de la région, il revenait toujours au Sultan de goba’ad de mener les négociations pour rétablir la paix. Fidèle à sa tradition le Sultanat de Goba’ad  a joué un rôle positif dans le rétablissement de la paix en 1994. Et aujourd’hui, le Sultanat de Goba’ad contribue à la gestion des conflits transfrontaliers avec le soutien de l’IGAD. Il me plait de préciser ici que la cérémonie d’intronisation du sultan de Goba’ad, qui n’aurait pas eu lieu sans l’engagement personnel du président de la République, marque la renaissance du Sultanat de Goba’ad que la colonisation Française s’est évertuée à faire disparaitre.

Bourhan Daoud Ahmed Ancien secrétaire général de l’UIP IGAD

J’adresse mes félicitations au nouveau sultan du Gobaad, M. Habib Mohamed Loita ainsi qu’aux membres du Gouvernement et au président de la République pour cette intronisation qui marque le début de la renaissance de ce sultanat. Je voudrais également, au nom des Debnés du Nord, exprimer ma fierté de voir nos traditions revalorisées et sauvegardées.

Propos recueillis Mahdi Zilay

 

Leave a Reply


Trackbacks