Le CEM d’Aska souffle ses 40 bougies

14 février 2019 8 h 57 min0 commentsViews: 134

De retour de la sous-préfecture d’Ali-Addé et du village d’Obeley, les membres du gouvernement et leurs accompagnateurs se sont rendus au collège d’enseignement moyen de la ville d’Aska où ils ont pris part aux festivités du 40ème anniversaire de l’établissement scolaire.

Là, les visiteurs de marque ont été accueillis chaleureusement par une foule compacte composée des responsables administratifs, des collégiens, de leurs tuteurs, des professeurs et d’anciens élèves.

Inauguré quelques mois après l’accession du pays à l’indépendance nationale, le collège d’enseignement moyen (CEM) d’Aska, qui avait connu la fréquentation dans ses rangs des milliers de collégiens assajogs, a fêté dans la matinée d’hier en grande pompe ses quarante ans d’existence.

Le CEM d’Aska souffle ses 40 bougies (2)

Rappelons que l’établissement scolaire avait accueilli sa première génération d’élèves au cours  de l’année  scolaire 1978-1979. Auparavant les candidats admis à l’examen d’entrée en sixième  de la région étaient inscrits au collège de Boulaos de la capitale.

La célébration des 40 bougies du CEM a vu la participation du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mohamoud, accompagné  par ses principaux collaborateurs, du ministre du Travail chargé de la Réforme de l’administration, Hassan Idriss Samrieh, originaire de la région, du ministre délégué à la Décentralisation, Mohamed Houmed Aramis, du préfet de la région, Mohamed Waberi Assoweh, du président du conseil régional, Omar Ahmed Waïs, de l’inspecteur et chef de service régional du MENFOP, Ahmed Hamadou Ibrahim, d’anciens élèves, des responsables actuels, de l’ensemble de son corps professoral, des tuteurs d’élèves et des nombreux autres anonymes.

Notons que la célébration de cet anniversaire du CEM découle    de l’initiative du principal, Ahmed Djama Barreh, et de toute  son équipe pédagogique à l’unisson. Des responsables administratifs et un groupe de professeurs motivés qui étaient mus par une véritable alchimie de complicité et de solidarité pour rehausser l’image de leur établissement.

Soulignons aussi que la sensibilisation sur la célébration du 40ème anniversaire du collège d’Aska  avait débuté sur les réseaux sociaux. Durant un mois  des multiples publications des listes des premiers collégiens, des noms des principaux qui s’étaient succédés à la tête de l’établissement et des séries de réactions audiovisuelles des anciens élèves, professeurs ou autres agents administratifs et d’entretien s’affichaient sur la page Facebook du CEM d’Ali-Sabieh. La cérémonie de célébration d’hier a débuté par la lecture d’un verset du Saint Coran par un collégien.

Peu après,  la troupe folklorique de l’établissement a interprété des chants, assortis de pas de danses traditionnelles, qui ont fait vibrer l’assistance.

C’était ensuite au tour des officiels de prendre successivement la parole au micro de la tribune.

En premier, le maître des lieux, Ahmed Djama Barreh a fait savoir au public sa joie de fêter  cet événement en tant qu’ancien élève, ancien professeur et actuel principal de l’établissement. Il a souhaité la bienvenue au ministre Moustapha Mohamed Mohamoud et aux autres personnalités tout en disant bonne fête à l’ensemble des professeurs et élèves du collège.

A son tour,  le préfet de la région, Mohamed Waberi Assoweh qui faisait partie du premier groupe de collégiens, s’est dit très heureux de participer à ces quarante ans de vie scolaire du CEM d’Aska.

Quant au ministre du Travail, chargé de la Reforme de l’administration, Hassan Idriss Samrieh lui-même ancien élève de l’établissement, il  a fait savoir au public sa joie immense d’être là. Il a exhorté les actuels collégiens à travailler sérieusement afin de figurer parmi  la future élite du pays.

On retrouvait des échos similaires dans les propos tenus par le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle.

Cette cérémonie de célébration des 40 ans du CEM  d’Aska-ville s’est terminée par la coupe d’un gâteau à l’effigie de cet anniversaire par M. Moustapha Mohamed Mohamoud et les responsables de la région.

Ali Ladieh 

Leave a Reply