L’ambassadeur Ahmed Araïta présente ses lettres de créance au gouverneur général de Nouvelle-Zélande

16 avril 2018 8 h 03 min0 commentsViews: 45

L’ambassadeur Ahmed Araïta Ali a présenté mercredi dernier au gouverneur général de Nouvelle-Zélande, Patsy Reddy, les lettres de créance par lesquelles le président de la République de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh, l’accrédite en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Djibouti auprès de la Nouvelle Zélande, avec résidence à Tokyo.

Lors de cette entrevue, le diplomate djiboutien a d’abord transmis les salutations du Président Ismaïl Omar Guelleh et ses vœux de santé et de bonheur à Mme Patsy Reddy.

L’ambassadeur Araïta a ensuite souligné la nécessité de renforcer les relations bilatérales à travers des échanges commerciaux et culturels en exposant la stabilité politique de Djibouti, son potentiel de croissance, ses atouts en termes de logistique et d’infrastructures portuaires ouverts sur toute la région est-africaine, qui font de Djibouti un hub commercial dans le marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), fort de plus de 400 millions de consommateurs.

Il a également rappelé que Djibouti possède un fort potentiel géothermique.

Et conformément à la vision du président de la République, Djibouti ambitionne de devenir un pays fonctionnant à l’énergie verte dans les années à venir.

Le diplomate djiboutien a notamment insisté sur l’intérêt que Djibouti porte au développement de ses ressources géothermiques et de l’énergie éolienne dans le cadre du partenariat entre la Nouvelle-Zélande et l’Union Africaine.

Au cours de son séjour, l’ambassadeur Ahmed Araïta Ali a eu une rencontre avec le directeur général de la division Afrique et du Moyen Orient du ministère des Affaires étrangères et du Commerce de la Nouvelle-Zélande, Stuart Horne, en présence de son conseiller politique, Sarah Agnew.

Le diplomate djiboutien a saisi l’occasion pour mettre en exergue les opportunités d’investissement existantes dans notre pays dont l’économie est en plein essor depuis cette dernière décennie.

Les échanges ont été très fructueux et les discussions ont porté sur la coopération dans les secteurs des énergies renouvelables (géothermie et éolienne), ainsi que l’octroi de bourses de formation en matière d’élevage au profit des Djiboutiens.

L’ambassadeur Ahmed Araïta a par la suite rencontré des hommes d’affaires du secteur privé à Auckland et a fait une présentation sur les atouts et les opportunités de notre pays.

Djibouti ambitionne de devenir un pays fonctionnant à l’énergie verte dans les années à venir. 

Leave a Reply


Trackbacks