La Chine et les pays arabes conviennent de forger un partenariat stratégique

12 juillet 2018 10 h 45 min0 commentsViews: 31

Le président chinois, Xi Jinping, a prononcé un discours lors de la cérémonie d’ouverture de la huitième réunion ministérielle du Forum de coopération Chine-Etats arabes, mardi 10 juillet dernier au grand palais du peuple, à Beijing.

  1. Xi a annoncé que la Chine et les pays arabes avaient convenu d’établir un « partenariat stratégique de coopération globale et de développement commun orienté vers l’avenir ».

Qualifiant les pays arabes de partenaires naturels de la Chine dans le cadre de la coopération en matière de « la Ceinture et la Route », le chef de l’Exécutif chinois a indiqué que la coopération avait stimulé toutes les dimensions des relations sino-arabes et propulsé la coopération globale sino-arabe dans une nouvelle phase. Il a ajouté que la Chine est disposée à travailler avec le monde arabe pour coordonner les stratégies et les actions en matière de développement. « Nous devons nous efforcer de maintenir la paix et la stabilité au Moyen-Orient, de sauvegarder l’égalité et la justice, de promouvoir le développement commun et d’apprendre les uns des autres comme le font des amis », a déclaré en substance le président chinois. La Chine et les pays arabes doivent renforcer la coopération stratégique, rester engagés dans le dialogue et les consultations, défendre le principe de souveraineté, soutenir la réconciliation inclusive et lutter contre le terrorisme, selon M. Xi Jinping. En matière d’aide mutuelle pour réaliser les rêves de renouveau, la Chine et les pays arabes doivent rester concentrés sur la connectivité, a affirmé le président chinois.

Autre forte conviction du dirigeant chinois: la coopération énergétique doit être guidée tant par le pétrole et le gaz que par l’énergie à faible émission de carbone, et que la coopération financière doit progresser main avec la collaboration active et étroite des parties chinoise et arabe dans la maîtrise des nouvelles et hautes technologies.

Il a annoncé que la Chine créerait avec les pays arabes un consortium bancaire. Il a également proposé aux deux parties d’obtenir des résultats gagnant-gagnant, notant que la Chine était engagée à approfondir les réformes sur tous les plans, à poursuivre sa politique fondamentale d’ouverture et à rechercher le développement en tenant sa porte grande ouverte.

« La Chine compte sur la participation des pays arabes à la première Foire internationale des importations de la Chine qui se tiendra en novembre à Shanghai », a-t-il souligné.

En vue de promouvoir l’inclusivité et l’apprentissage mutuel, M. Xi Jinping a annoncé une série de politiques visant à renforcer la compréhension mutuelle entre les peuples chinois et arabes et le lancement officiel d’un centre de presse sino-arabe. En tant qu’acteurs importants sur la scène politique internationale, la Chine et les pays arabes doivent déployer des efforts conjoints pour trouver une nouvelle voie menant au renouveau complet du Moyen-Orient, a noté le chef de l’Etat chinois. Il a mis en exergue l’importance de respecter les différentes conditions des pays régionaux, ainsi que leurs choix indépendants, d’adhérer aux principes de traitement mutuel sur un pied d’égalité et de chercher un terrain d’entente tout en mettant de côté les différends. « Nous devons poursuivre ensemble une sécurité commune, globale, coopérative et durable », a poursuivi M. Xi Jinping.

Il a espéré que toutes les parties concernées pourraient respecter le consensus international et traiter les questions liées à la Palestine de manière impartiale.

La Chine et les pays arabes conviennent de forger un partenariat stratégique (2)

« Il est impératif de s’appuyer sur la solution à deux Etats et sur l’initiative de Paix arabe, et de sortir les pourparlers de paix israélo-palestiniens de l’impasse le plus rapidement possible », a martelé avec insistance le président chinois.

Il a également appelé les deux parties à travailler sans relâche vers les objectifs du renouveau de deux grandes nations et de la construction d’une communauté sino-arabe de destin et d’intérêts convergents.

A l’issue du discours du chef de l’Exécutif chinois, l’émir du Koweït, cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel bin Ahmed Al-Jubeir, et le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, ont successivement prononcé des allocutions au micro de la tribune.

Saluant l’amitié traditionnelle et le potentiel de la coopération, ils ont indiqué que les pays arabes participeraient collectivement à « la Ceinture et la Route », et ont fait écho à la notion du président Xi sur la nécessité de « construire une communauté de destin pour la Chine et les pays arabes, ainsi que pour l’humanité ».

Qualifiant la Chine de partenaire digne de confiance, ils ont salué l’adhésion de la Chine aux objectifs et aux principes de la Charte de l’ONU, et son rôle important dans la gestion des affaires internationales. Comme le Moyen-Orient est confronté à de graves défis en matière de paix et de stabilité, la partie arabe espère renforcer la communication et la coordination avec la Chine pour promouvoir conjointement la paix et la stabilité ainsi que  le développement et la prospérité dans cette région.

La huitième réunion ministérielle du Forum de coopération Chine-Etats arabes a attiré environ 300 participants de la Chine et des pays membres de la Ligue arabe.

YHB

Source : Xinhua

 

Leave a Reply


Trackbacks