Journée internationale de la femme rurale : Distribution de matériels de jardinage à Bondara

17 octobre 2017 8 h 22 min0 commentsViews: 24

A l’instar du reste du monde, la République de Djibouti a célébré hier la journée internationale de la femme rurale. Des cérémonies commémoratives de cette journée mondiale ont été organisées dans les régions de l’intérieur par le Ministère de la Femme et de la Famille en collaboration avec l’UNFD. C’était le cas de le dire au village de Bondara dans la région de Dikhil où la ministre de la Femme et de la Famille,  Moumina Houmed Hassan, accompagnée de la secrétaire générale de l’UNFD, Fatouma Moussa Abdi, a mené des actions chargées de symboles forts. 

Instituée pour la première fois le 15 octobre 2008 par  l’Organisation des Nations Unies (ONU) mais célébrée seulement depuis 2011 au sein de la République de Djibouti, la journée internationale de la femme rurale est l’occasion pour les parties prenantes de mettre en évidence les contraintes rencontrées par les femmes des communautés rurales. Lesquelles sont souvent victimes des aléas de la nature, de la pauvreté et des conditions de vie précaires liés au milieu rural.

La ministre de la Femme et de la Famille, Moumina Houmed Hassan, a choisi la localité de “Bondara ” dans la région de Dikhil pour célébrer l’édition 2017 de la journée internationale de la femme rurale. La secrétaire générale de l’UNFD, Fatouma Moussa Abdi, le préfet adjoint de la région de l’unité nationale Youssouf Ali Iyeh, le président du conseil régional Abdourahman Yonis Arreh, et son vice président, Ebo Mohamed Ebo, des hauts cadres du MFF, des représentants des ministères de la décentralisation, des affaires sociales, de la santé ainsi que des hautes personnalités militaires religieuses et civiles de la ville de l’unité et de la localité de Bondara ont participé à cette cérémonie. La rencontre a permis aux visiteuses de marque de remettre des matériels de jardinage aux mains d’une trentaine de mères de familles issues de cette localité. Les lots offerts comprenaient des brouettes, des pelles, des pioches, des râteaux, des rouleaux de tuyau d’arrosage,…etc. La donation de ces outils vise à renforcer et à équiper les femmes rurales exerçant déjà une activité agricole mais permettra aussi à celles qui souhaitent s’engager dans ce domaine d’exercer une activité génératrice de revenus grâce auxquelles elles pourraient améliorer les conditions de vie de leurs enfants et celles de leurs familles.

Après un mot de bienvenue du responsable du bureau genre de Dikhil, Houssein Abdillahi Wais, la parole a été donnée au président du conseil régional. M. Abdourahman Yonis Arreh a mis l’accent sur l’importance de la femme rurale dans notre société. En outre, il remercié la ministre de la Femme et de la Famille pour avoir choisi la localité de Bondara pour fêter cette journée. Idem, la secrétaire générale de l’UNFD, Fatouma Moussa Abdi, a rendu hommage aux efforts que  Mme Moumina Houmed Hassan et ses collaborateurs mènent en faveur de l’épanouissement de  la femme et de la fille djiboutienne.

Cette série d’intervention est clôturées par celle de la ministre de la Femme et de la Famille. Elle a exhorté les bénéficiaires à  utiliser à bon escient les outils qui leur sont octroyés afin qu’elles puissent sortir de la précarité et contribuer au développement économique et social de la région de Dikhil.Mme Moumina Houmed Hassan a ensuite profité de cette journée passée à Bondara pour visiter un jardin appartenant à cette communauté en vue de réhabiliter le puits qui l’approvisionnait en eau. Sur place, la ministre a écouté les doléances des sages de ce village frontalier.

Rappelons enfin que le Ministère de la Femme et de la Famille a organisé en collaboration de l’UNFD des cérémonies similaires dans les autres régions de l’intérieur du pays.

Rachid Bayleh

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.