Journée de collecte de sang : Le président de la République donne l’exemple

4 mars 2018 8 h 27 min2 commentsViews: 86

Le ministère de la Santé a fait d’une pierre deux coups, jeudi dernier au Palais du Peuple. Placée sous le haut patronage du président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, la première cérémonie, organisée sur place, consistait en la mise en service d’une soixantaine d’ambulances. « Donner du sang, c’est sauver des vies », tel a été le slogan du second évènement au cours duquel le chef de l’Etat, le Premier ministre et les membres du gouvernement, présents sur les lieux, ont été les premiers à remplir les poches du précieux liquide lors de cette journée nationale de collecte de sang. Compte-rendu….

Le président de la République donne l’exemple (1)

Fini à Djibouti le problème d’assistance médicale sur le terrain qui découlait du déficit de véhicules de secours. Car le président de la République a parrainé une cérémonie de mise en service d’une soixantaine de nouvelles ambulances et de véhicules, jeudi dernier au Palais du Peuple. L’événement était organisé par le ministère de la Santé et visait  le renforcement de capacités logistiques des équipes mobiles en charge des secours médicaux.

Le président de la République donne l’exemple (4)

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale,  Mahmoud Ali Youssouf, et le ministre de l’Equipement et des Transports, Mohamed Abdoulkader Moussa, étaient aux côtés du ministre de la Santé, Djama Elmi Okieh,  pour accueillir le président de la République.

 

Un bon nombre de donateurs, et de hauts cadres du département ministériel de la santé étaient, eux aussi, présents sur l’esplanade devant le palais du peuple où a eu lieu cet événement.

Le président de la République donne l’exemple (3)

Une prise en charge médicale de qualité partout où le besoin se fait sentir. Aussitôt après son arrivée sur les lieux, le prestigieux parrain, le président Ismaïl Omar Guelleh, a constaté de visu l’état, tout neuf, de ces ambulances achetées par le ministère de la Santé. Des véhicules de secours auxquels s’ajoute un lot d’ambulances offert par la Turquie. Ces véhicules au nombre de 60 permettront aussi aux patients des zones les plus reculées du territoire d’être acheminés en urgence, vers des structures sanitaires et de centres médicaux spécialisés.  Encore faut-il préciser que des véhicules tout terrain font également partie du lot afin de  faciliter les activités des équipes mobiles d’assistance médicale dans les zones difficiles d’accès sur l’ensemble du territoire national.

A travers ce renouvellement du parc automobile de transport des patients, le ministère de la Santé vient de franchir un cap décisif dans la mise en œuvre  de la reforme sanitaire. Et ce, rappelons-le, en vue d’assurer une prise en charge médicale de qualité partout où le besoin se fait sentir dans la capitale et les régions de l’intérieur. Ces acquisitions des véhicules, en grande majorité composés d’ambulances, devront permettre à court terme d’améliorer et de rehausser le niveau qualitatif et quantitatif des activités de transport médicalisé effectuées par le SMUR et les principales structures hospitalières telles que l’hôpital Peltier, l’Hôpital Cheicko de Balbala, la maternité Dar el Hanan et le centre antituberculeux Chakib.

…Le chef de l’Etat donne son sang. Ensuite, le président de la République, et le premier ministre ont pris part à la journée de collecte de sang.  Depuis le petit matin, des médecins, des infirmiers et autre personnel soignant, tous habillés de blouses, attendaient l’arrivée du chef de l’Etat et des autres officiels sur le hall et dans certaines salles du palais du peuple où les techniciens du centre national de transfusion sanguine(CNTS) ont installé une dizaine de fauteuils de prélèvement.

Le président de la République et le premier ministre se sont, à l’instar de chaque donneur de sang ordinaire, soumis au test préalable de santé, notamment de contrôle de tension.  Puis ils ont fait œuvre utile, en offrant leur sang au profit du CNTS.

Cette opération de collecte de sang permettra au centre national de transfusion sanguine, qui alimente en sang tous les grands centres hospitaliers du pays,  de renforcer ses stocks.

La journée s’est poursuivie avec la mobilisation de l’ensemble du personnel de la santé, des militaires de la garde républicaine et de certains anonymes qui ont versé leur sang recueilli dans des. L’altruisme des uns et des autres devrait améliorer la prise en charge en milieu médical. Les poches du précieux liquide, collectées,  feront l’objet d’une batterie de tests au laboratoire du centre national de transfusion sanguine(CNTS). Il s’agit par ce biais de sécuriser au maximum leur utilisation ultérieure à des fins médicales.

A travers ce geste hautement salutaire de générosité, le président de la République a voulu démontrer l’importance et la nécessité que revêt le don de sang pour soulager les souffrances de nos compatriotes alités dans nos hôpitaux.

Rachid Bayleh 

Leave a Reply


Trackbacks