IPC : Une hausse de 0,2% en mars 2018

30 avril 2018 9 h 24 min0 commentsViews: 21

L’indice des prix à la consommation (base 100 en 2013) a enregistré une hausse de 0,2% au mois de mars 2018. Cette tendance découle d’une augmentation des prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées », « Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » et des « Biens et Services Divers».

Le niveau général des prix à la consommation a enregistré une légère hausse de 0,5% en variation trimestrielle et une baisse de 2,4 % en variation annuelle. Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont connu une augmentation mensuelle de 0,5%. Cette hausse s’explique par un bond des prix du groupe «Boeuf» (+8,5%), «Lait» (+27,1%), « Agrumes » (+0,4%) et des « Légumes frais en fruits ou racine » (+9,3%).

Par contre, certains groupes de cette fonction se sont caractérisés par une baisse des prix tel que les «Pain» (-5,8%, « Poissons frais » (-4,2%), «huiles» (-0,8%) et les « Sel, épices, sauces et produits alimentaires n.d.a » (-10,6%).

L’évolution des prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont enregistré une variation positive de 0,5% trimestriellement et une baisse de -5,6% en variation annuelle.

Les prix des « Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » ont progressé de 1,1% par rapport au mois précédent. Par ailleurs ils ont enregistré une augmentation de 5,2% en variation trimestrielle et une diminution de 4,5% en variation annuelle.

Les prix des «Biens et service divers » ont connu une augmentation mensuelle de 0,2%. Cette même fonction a enregistré une variation de +1,8% sur une année.

D’autre part, seuls les prix des «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» ont enregistré une variation négative sur un mois, tandis que les autres fonctions du panier IPC sont restés constant par rapport au mois dernier.

Au cours de la période revue, l’inflation sous-jacente est la classification permettant de suivre le niveau de l’inflation qui serait obtenu en dehors des phénomènes perturbateurs que sont les produits frais et les produits énergétiques. Le niveau général des prix des produits frais a enregistré une baisse mensuelle de – 0.1% et des variations de -3.3% et de -19.2% respectivement sur trois mois et sur une année.

 Sources : Commissariat au Plan, DiSED 

Leave a Reply


Trackbacks