IPC à Djibouti : Un recul de 0,5% en novembre 2017

31 décembre 2017 8 h 44 min0 commentsViews: 48

L’indice des prix à la consommation (base 100 en 2013) a enregistré une baisse de 0,5% au cours du mois de novembre 2017, influencé en grande partie par un recul des prix des « Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » mais aussi par les prix des « Produits alimentaires et boissons non-alcoolisées », des «Logement, eau, gaz, électricité et combustibles» , des « Transports», des « Communication », des «Restaurants et hôtels» et les « Bien et service divers». Le niveau général des prix à la consommation a chuté de 0,7% en variation trimestrielle et de 1,1% en variation annuelle.

Les prix des «Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » ont régressé de 9,5% par rapport au mois d’octobre 2017. Cette baisse, est essentiellement due à une diminution des prix du «Tabac et stupéfiant» (-9.8%) mais aussi et surtout à une reprise à la normale des prix du « Khat »(-11.1%).

Les prix des «Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » ont augmenté de 2,5% sur trois mois mais ont plongé de  3,9% sur un an.

Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont enregistré une baisse mensuelle de 0,3%. Cette baisse, est due essentiellement par une diminution des prix du groupe «Pain» (-0,2%), des «Laits » (-3,3%), des «Huiles» ( -1,9%) et des « Légumes frais en fruits ou racine »(-1,7%). Par contre, certains groupes de cette fonction ont connu une hausse tels que les «Bœufs» (+2.4%), « Poissons frais » (+3.9%), « Agrumes » (+2.8%) et des « Sel, épices, sauces et produits alimentaires n.d.a » (+7.7%).

Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont enregistré des baisses respectives  de 1,7% et de 2,1% en variation trimestrielle et annuelle. Les prix des «Logement, eau, gaz, électricité et combustibles», ont diminué de 0,1% en variation mensuelle. Cette même fonction a baissé de 1% en variation trimestrielle et de 1,1% en variation annuelle. Les prix des «Communication» ont connu une régression mensuelle de 0,1%. Les prix de cette fonction ont régressé de 1% et de 3,1% respectivement en variations trimestrielle et annuelle.

Les prix des «Restaurants et hôtels» ont baissé de  4,3%. Les prix de cette fonction ont progressé de 0,2% en variations trimestrielle et annuelle.

Les prix des «Biens et service divers » ont enregistré une diminution mensuelle de  0,3% et ont progressé de 1,9% et de 1,8% respectivement en variations trimestrielle et annuelle. Durant le mois de novembre 2017, seuls les prix de la fonction «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» ont connu une hausse de 0,7% par rapport au mois d’octobre 2017. Au cours de la période revue, l’inflation sous-jacente est la classification permettant de suivre le niveau de l’inflation qui serait obtenu en dehors des phénomènes perturbateurs que sont les produits frais et les produits énergétiques. Le niveau général des prix des produits frais a enregistré une hausse mensuelle de 1,6% et des diminutions de 3,4% et de 6,2% respectivement, en variations trimestrielle et annuelle.

Commissariat au Plan, DISED 

Leave a Reply


Trackbacks