Interview avec…AICHA ALI GARAD Présidente du comité olympique national

11 août 2016 7 h 57 min0 commentsViews: 215

« Aujourd’hui, nous avonsla possibilité de décrocher une médaille et nous mettrons tout en œuvre pour y arriver »

Mme Garad, comment se déroule le séjour de nos athlètes ? Comment se préparent-ils pour les épreuves et quel est leur état d’esprit ?

Aicha Garad : Le séjour de la délégation se déroule dans d’excellentes conditions. Les athlètes sont tous installés au village olympique qui offre des conditions d’hébergement, de restauration, d’entrainement et de soins de qualité. Les athlètes sont bien encadrés par leurs entraineurs respectifs qui s’évertuent chaque jour à leur permettre d’être prêts afin de donner le meilleur d’eux-mêmes.  En somme, toutes les conditions sont réunies pour que nos athlètes défendent dignement nos couleurs.

Comment sont traitées les délégations dans le village olympique ?

Dans le village, tout le monde est traité de la même façon. Il n’y a pas de petits pays et de grands pays. Le sud Soudan est traité de la même façon que les USA. C’est ça, l’olympisme !

Est-ce que le secrétariat d’état à la jeunesse et aux sports et le comité national olympique ont mis en place les moyens logistiques, humains et financiers à la disposition des athlètes pour que ces derniers puissent aller au bout de leur mission?

Notre participation aux jeux olympiques de Rio 2016 est sans aucun doute l’une des meilleures, tant sur le plan logistique et matériel qu’humain. Par ailleurs, tous nos athlètes ont des bourses olympiques et notre nageur s’est entrainé à Poitiers. Quant au SEJS, il n’a pas manqué de mettre à la disposition des athlètes les moyens nécessaires et complémentaires pour une participation réussie.

Il se trouve que le secrétaire d’Etat, M. Hassan Kamil est sur place à Rio pour encourager nos athlètes, lesquels apprécient sa présence. Croyez-vous que ses encouragements peuvent avoir un impact positif sur leur participation à ces jeux ?

Sans aucun doute. Cela est d’autant plus  vrai que les athlètes et l’ensemble de la délégation  ont apprécié la présence du SEJS, un homme bien imprégné de ce type d’évènements. Ses encouragements sont d’une grande importance pour nos jeunes sportifs

Depuis Ahmed Salah, notre pays n’a pas gagné de médaille olympique et le peuple djiboutien qui suit attentivement ces jeux, compte beaucoup sur vous. Alors pensez-vous que nos athlètes ont des chances de gagner des médailles et ou de monter sur les podiums lors de ces jeux olympiques ?

La conquête d’une médaille n’est pas le travail d’une personne mais bel et bien celle d’une équipe : SEJS, CNOSD, FDA et les ATHLETES.

Aujourd’hui, nous avons la possibilité de décrocher une médaille et nous mettrons tout en œuvre pour y arriver.

Leave a Reply


Trackbacks