Inauguration de la Bibliothèque numérique E-Learning au centre de Balbala : L’école de la seconde chance pour les jeunes de Balbala

28 octobre 2014 8 h 13 min0 commentsViews: 287

La ministre de la Promotion de la Femme et du Planning Familial, chargée des Relations avec le Parlement, Mme Hasna Barkat Daoud, en collaboration avec SOS children’s village international a  inaugure dimanche dernier a Wahlé Daba  la nouvelle bibliothèque numérique « E¬-Learning Centre Balbala ». Plusieurs hautes personnalités ont participé au déroulement de cette cérémonie dont notamment l’ambassadeur d’Allemagne à Djibouti, M. Piecha Wolfgang, le représentant des Armateurs VDR, M.Christoph Schwaner, le représentant du conseil d’administration de Herman-Gmeiner-Fonds Deutschland, le Dr. Wilfrid Vyslozil, et le président  de la commune de Balbala, M. Youssouf Nouho, ainsi que des parlementaires.

Après l’inauguration de SOS Village d’enfants de Tadjourah jeudi  dernier, évènement placé sous le haut patronage du Président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, la ministre de la Promotion de la femme et du Planning Familial, Mme Hasna Barkat Daoud, a inauguré dimanche dernier la bibliothèque numérique « E-Learning Centre Balbala » en présence de plusieurs de ses collègues au gouvernement.

Ont pris part également à la cérémonie les députes et les élus locaux et les partenaires au développement tels que le président de SOS Village d’Enfants International, les représentants des armateurs ainsi que les représentants du SNU. Le président de la commune, M. Youssouf Nouro, les sous-préfets des 4èmes et 5ème  arrondissements entoures des bénéficiaires et des okals de la commune étaient également présents.

Le projet de bibliothèque numérique dénommée « E-Learning Centre Balbala », implanté au cœur du quartier de Wahlé Daba, est administré par un comité de gestion des quartiers. Il a été réalisé sur financement de l’Association des Armateurs a travers « SOS Children’s Village International » pour répondre à un besoin identifié par le gouvernement de Djibouti à travers le Ministère de la Promotion de la Femme.

La bibliothèque qui se veut multifonctionnelle, un lieu de rencontre et d’apprentissage, comprend trois salles de classe et une bibliothèque numérique. Elle cible les jeunes de 10 a 21 ans scolarisés ou déscolarisés et se propose d’offrir des prestations opportunes comme l’initiation à la technologie de l’information et de la communication (TIC) ; la connexion à l’internet ; l’utilisation des moteurs des recherches…etc.

Dans une allocution prononcée à l’occasion, la ministre de la Promotion de la Femme et du Planning Familial, Mme Hasna Barkat Daoud, a exprimé sa fierté d’inaugurer cette bibliothèque numérique qui entre dans le cadre de la politique du gouvernement à l’adresse de la jeunesse.

Selon la ministre, le centre cherche à répondre aux besoins en formation des jeunes et l’accès à la technologie de l’information et de la communication (TIC). C’est le fruit de la coopération entre la République de Djibouti, l’association des armateurs VDR et l’ONG village d’enfants international. Il est destiné au renforcement des jeunes issus des milieux défavorisés de la commune de Balbala, a ajouté la ministre.

Elle a réaffirmé que la bibliothèque numérique a pour vocation première de soutenir les jeunes de tous horizons et de toutes catégories confondues filles et garçons, scolarisés, universitaires ou déscolarises dans leur processus d’acquisition des connaissances à travers des formations diverses et variées sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) y compris l’utilisation de l’Internet ainsi que les moteurs de recherche. Deux tranches d’âges sont visées, les 10 à 21 ans.

Ainsi la bibliothèque numérique mettra à la disposition des jeunes un matériel didactique sous format numérique, des contenus de formations en langue anglaise ou toute autres matières nécessaires au renforcement de leurs capacités. Les formations permettront aux futures bénéficiaires d’acquérir les compétences dont ils ont besoin pour leur enrichissement personnel.

L’accès au centre sera quoique  payant, largement abordable au même titre que le CASAF et il est prévu d’ores et déjà la gratuité de l’accès pour quelque deux cent jeunes démunis sélectionnés dans les douze quartiers environnants du centre de Balbala.

Notons au passage que le projet de « E-Learning Centre » s’inscrit dans la droite ligne des directives du Président de la République, M Ismail Omar Guelleh, visant à apporter aux familles Djiboutiennes une réponse appropriée dans l’amélioration du cadre  de l’éducation et de la prise en charge sociale tant au sein des écoles et des universités mais également au sein des quartiers, au plus près des communautés.

C’est cet objectif qu’essaiera d’atteindre ce modeste centre, a encore rappelé Mme Hasna Barkat Daoud, dans sans allocution.  Elle a conclu par un appel à la population des quartiers environnants et aux responsables administratifs de la commune de Balbala de prendre soin de leur centre, le préserver et le protéger.

Mme Hasna Barkat Daoud a finalement exprimé ses sincères remerciements à la coopération Allemande, SOS Village International d’enfant et à l’association des armateurs pour leur heureuse initiative qui a permis de transformer un terrain vague en une belle et spacieuse structure pleine de promesses.

De son coté, l’ambassadeur de l’Allemagne s’est félicité de la réalisation du projet dans le cadre de la coopération entre les deux pays en souhaitant un développement harmonieux de la coopération entre Djibouti et l’Allemagne.

Des expressions de remerciements reprises par la députée Aicha Dabar, au nom de la commune de Balbala dont elle est issue. Elle a également souligné les promesses de succès du projet.

Le représentant des Armateurs a renouvelé dans son mot l’engagement et le soutien des armateurs dans l’opérationnalisation de la bibliothèque et de sa préservation par la communauté.

« En tant qu’armateurs allemands, nous comprenons beaucoup de choses en matière de navigation. En revanche, nous savons peu comment ancrer de manière professionnelle un projet de formation sur place.

Dans les SOS village d’enfants, nous avons trouvé un partenaire extraordinaire pour notre engagement », a-t-il dit en substance. Il a également souligné que l’organisation était interconnectée dans la région et active à travers de nombreux projets.

Il a aussi souligné que ce centre offre des perspectives professionnelles dans la logistique et l’économie maritime. L’armateur a rappelé que leur bureau se trouve à Hambourg à 5100 km de Djibouti, ce qui l’empêcherait de venir plus souvent à Djibouti. Mais, grâce à ce centre E-Learning, le contact sera plus étroit via Internet. Il a terminé ses propos en souhaitant beaucoup de succès aux jeunes dans leur avenir.

Rappelons que les organisateurs avaient prévu un sketch riche en couleurs dès l’ouverture de la cérémonie. Une saynète qui a eu le mérite de retracer les difficultés de diverses natures auxquelles sont confrontés les jeunes de Balbala.

Tels que les enfants qui ont abandonné l’école de manière précoce et qui n’arrivent pas à lire et écrire. Ce centre leur donnera une seconde chance dans leur vie professionnelle en apprenant davantage.

Les danses folkloriques et les chants traditionnels, interprétés en début de cérémonie par des artistes locaux, ont mis une bonne ambiance et beaucoup de bonne humeur. La cérémonie s’est clôturée par la visite des installations du site puis des échangés de cadeaux entre les différentes responsables.

Zouhour Abdillahi 

 

Leave a Reply


Trackbacks