Hommage Posthume : Adieu, Mahdi Iftin

3 août 2017 9 h 09 min0 commentsViews: 110

Virtuose du ballon rond, Mahdi Iftin a marqué les années 70 et 80 par son style unique, ses dribbles virevoltants et son sens du jeu. Il est décédé vendredi dernier en Belgique à l’âge de 59 ans. La Nation lui rend hommage.

Nous avons appris avec consternation le décès de M. Youssouf Abdillahi Iftin alias Mahdi Iftin, survenu le vendredi 28 juillet dernier en Belgique des suites d’une brève maladie. Les milieux footballistiques du pays sont depuis en émoi. Car le défunt Mahdi Iftin était l’une des figures emblématiques du football djiboutien. Né le 4 février 1958 à Djibouti, il a grandi au sein de la caserne de l’ex-gendarmerie coloniale, jouxtant l’enceinte aéroportuaire d’Ambouli. Il y a démontré des prédispositions particulières dans la maîtrise du ballon rond durant son enfance et adolescence. Mahdi Iftin était ambidextre. Il savait jouer des deux pieds. Il était doté d’une pointe de vitesse et avait le sens du dribble. Des qualités techniques qui lui ont permis dès 1975 de se faire un nom sur le terrain dit « Cent Fils ». Une réputation avantageuse le devançait lorsqu’il a rejoint les rangs du FC Marill. Il en est devenu très vite le meneur de jeu et buteur dans les années postindépendance.

Il formait un tandem redoutable avec le demi-relayeur Osman Idriss. Ses coéquipiers et lui-même ont livré des matchs épiques contre les autres formations phares de l’époque au vieux stade municipal de notre capitale.  Ses percées fulgurantes et dribbles virevoltants prenaient au dépourvu les défenses adverses au grand bonheur des supporters du FC Marill. Sa notoriété n’empêchait pas Mahdi Iftin de rester modeste hors des terrains de football. Un trait de caractère dont il ne s’est pas départi tout au long de sa carrière professionnelle effectuée au Ministère de la Santé. Il y a d’abord servi en tant que laborantin. Il occupait ces dernières années le poste de conseiller technique dans ce département ministériel.

Nombreux sont ses amis et collègues qui garderont de lui le souvenir d’un homme aimable et modeste. Le défunt laisse derrière lui une veuve, et 6 enfants (4 filles et 2 garçons). Sa dépouille sera rapatriée le samedi 5 août vers 5H30 à bord d’un avion de Turkish Airlines. Mahdi Iftin sera ensuite inhumé au cimetière de PK12. Que la terre lui soit légère. Et qu’Allah, le Tout Puissant et Miséricordieux, l’accueille dans son paradis éternel. Amin. Ina Lillah Wa Ina Illehi Rajioun.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.