Garde-Côtes Djiboutiens : Une opération de sauvetage au Golfe de Tadjourah

11 janvier 2018 15 h 13 min0 commentsViews: 124

Suite au naufrage d’une embarcation transportant 27 personnes, dont 2 pilotes et 25 immigrants clandestins tous d’origine éthiopienne, qui a eu lieu mardi dernier vers 3 heures du matin  au Golfe de Tadjourah, les garde-côtes djiboutiens ont immédiatement lancé une opération de recherches et sauvetage d’envergure. Trois patrouilleurs d’intervention rapide ont été dépêchés sur les lieux du drame.

Les professionnels à bord de ces patrouilleurs ont porté assistance à treize personnes dont les deux pilotes et onze immigrants en vie. Deux  dépouilles de  femmes ont été récupérées. Les sauveteurs poursuivent les recherches des corps de douze autres passagers.

Les treize rescapés et les deux cadavres ont été immédiatement débarqués  jusqu’au quartier général des garde-côtes sis au port de pêche de la capitale. Puis, les dépouilles de deux femmes mortes ont été acheminées vers la morgue de l’Hôpital Général Peltier.

L’enquête a été confiée aux éléments de  la brigade de recherche et d’investigation des garde-côtes.

Ces fins limiers sont chargés de déterminer les causes de cette tragédie humaine et de présenter les responsables devant la justice.

Leave a Reply


Trackbacks