Une formation sur la passation des marchés publics

6 avril 2017 8 h 43 min0 commentsViews: 97

Le secrétaire général du gouvernement,  Mohamed Hassan, a présidé mercredi 29 mars dernier, au palais du peuple, la cérémonie d’ouverture d’une formation de 3 semaines sur la passation des marchés publics.

L’événement a vu la participation de la secrétaire générale par intérim du Ministère de l’Economie et des Finances, Mariam Hamadou, d’un expert en passation de marchés, Ahmedou Hamed, et de cadres supérieurs de différents ministères sectoriels.

L’objectif général de ces assises studieuses est de permettre aux participants d’avoir non seulement une meilleure compréhension des règles mais aussi, une bonne maîtrise des procédures qui régissent les marchés publics.

Cette formation sera également l’occasion de rehausser le niveau de compétence et d’échanger les expériences entre les différents acteurs venant d’horizons divers et à terme créer un corps de spécialistes en matière de passation des marches publics.

« C’est dernières années, le gouvernement suivant les orientations du président de la République s’est fixé comme principal objectif de moderniser l’environnement institutionnel et juridique des activités de l’administration en se basant sur des critères de transparence, d’efficacité et d’efficience surtout dans la gestion des deniers publics. C’est dans cette optique que notre pays s’est doté d’un Code des Marchés Publics en 2010 avec l’appui de la Banque mondiale. Cette réforme en profondeur a permis de faire avancer notre système de marches publiques en corrigeant ses lacunes et dysfonctionnement », a déclare le secrétaire général du gouvernement.

Ce nouveau cadre implique une rigueur et une transparence poussée  afin de permettre aux décideurs publics de rendre compte de leurs choix et notamment de leur régularité et de leur efficacité économique.

Il  importe de signaler l’existence des dispositions majeures dans  le code actuel notamment le renforcement du cadre juridique par l’introduction sur les sanctions encourues en cas d’infraction et la création en cours d’une instance arbitrale tripartie pour le règlement de litiges.

En outre, la commission nationale des marchés publics a été encadrée dans sa pratique de contrôle des passations et des exécutions des marchés publics avec un cadre institutionnel réorganisé avec des missions et des règles du fonctionnement bien décrites.

« Et plusieurs documents portant notamment sur les dossiers type d’appel d’offres simplifiés et un manuel de procédures précisant  les différentes étapes du processus de passation ont été élaborés pour faciliter l’accès à marchés publics. C’est pour vous dire l’importance du processus de passation des marchés et l’exécution des contrats de l’Etat dans la transparence la plus totale est une exigence et un leitmotiv du gouvernement », a martelé avec insistance M. Mohamed Hassan devant les apprenants et formateurs réunis mercredi dernier au palais du peuple.

D’autre part, il est envisagé de poursuivre l’effort visant à vulgariser non seulement au niveau des gestionnaires de crédits de l’administration et des établissements publics mais aussi des fournisseurs et prestataires  de l’Etat et  renforcer le contrôle des activités à la passation des marchés publics et la réglementation en vigueur pour lutter contre les pratiques fraudeuses et de  corruption.

Des dispositions légales seront mises en place pour  améliorer l’accessibilité des PME aux marchés publics en leur réservant une partie des commandes publiques et pour introduire dans le code, une préférence régionale.

Il sera aussi préconisé un renforcement des capacités des entreprises du secteur privé pour leur permettre de s’approprier les procédures en vigueur.

Enfin, il est prévu la mise en ligne d’un site web ou portail des marchés publics et d’un bulletin officiel des marchés publics dans le but d’améliorer la transparence sera aussi une priorité. Pour mieux mettre œuvre cette reforme, un programme de professionnalisation et de renforcement des capacités est élaboré avec l’assistance de la Banque Mondiale.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.