Forces armées djiboutiennes (FAD) : Une cérémonie de fin de stage au CITTA du Camp Cheick Osman

16 septembre 2018 7 h 58 min0 commentsViews: 24

Le centre d’instruction technique et tactique d’Ambouli (CITTA), sis au Camp Cheick Osman (CCO), a abrité hier matin une cérémonie de remise de certificat technique élémentaire (CTE) à 25 soldats de la fanfare militaire. Présidé par le chef d’état-major général des Armées, le général de corps d’armée Zakaria Cheikh Ibrahim, l’évènement riche en animations musicales et en couleurs a vu la participation d’un bon nombre d’officiers supérieurs des forces armées djiboutiennes (FAD).

Forces armées djiboutiennes (FAD) (1)

Tôt dans la matinée d’hier au centre d’instruction technique et tactique d’Ambouli (CITTA) sis au Camp Cheick Osman (CCO), le général de corps d’armée Zakaria Cheikh Ibrahim a parrainé une cérémonie de remise de galons et de certificats techniques élémentaires à 25 soldats de la fanfare militaire.

Dès son arrivée sur les lieux, le chef d’état-major général des Armées a été accueilli par le commandant du régiment blindé, le lieutenant-colonel Daher Hassan Abadid. Comme à l’accoutumée, le haut gradé militaire a passé en revue les troupes d’honneur avant de rejoindre la tribune officielle.

L’évènement a vu la participation d’un bon nombre d’officiers supérieurs issus des rangs respectifs des forces armées djiboutiennes (FAD) et d’autres corps régaliens. Cette cérémonie est venue couronner une formation de 11 mois que les stagiaires ont suivie au centre d’instruction technique et tactique d’Ambouli (CITTA).

A noter que le  stage de musique y a débuté le 2 octobre 2017. Durant les onze mois écoulés, les apprenants ont pu se familiariser non seulement avec le rythme mais aussi  la manipulation d’instruments de musique tels que le saxophone alto, le saxophone ténor, la clarinette, le trombone,…etc.  Sanctionnée par un certificat technique élémentaire (CTE), cette formation  permettra à la troupe de fanfare des FAD  d’étoffer ses effectifs.

Après la lecture d’un verset du Saint Coran, la cérémonie de fin de stage a démarré.

Le chef d’état-major général des FAD a décerné des galons de caporal aux plus méritants des stagiaires. Les récipiendaires étaient  au nombre de 10. Parmi lesquels figuraient des hommes et femmes. Les 15 stagiaires restants ont été élevés respectivement au grade de 1ier classe.

Chacun des 25 militaires, bénéficiaires de cette formation dispensés par des instructeurs nationaux, a reçu  un certificat de techniques élémentaires en musique. Tous affichaient un sentiment de fierté. Quand ils ont pris la pose avec le chef d’état-major général des FAD, d’autres hauts gradés militaires, et le directeur général de la police nationale  au CITTA du Camp Cheick Osman.

A l’issue de la cérémonie, les nouveaux promus de la fanfare militaire ont offert des cadeaux au général de corps d’armée Zakaria Cheikh Ibrahim et au colonel Abdillahi Abdi Farah.

Rachid Bayleh 

Leave a Reply


Trackbacks