Fiscalité décentralisée : Le Premier ministre AKM explique le pourquoi du comment

15 mai 2017 7 h 59 min0 commentsViews: 68

Dans une déclaration faite samedi dernier en présence du ministre du Budget et du ministre délégué chargé de la Décentralisation, le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed a tenu à faire le point sur la fiscalité décentralisée qui sera bientôt mise en œuvre dans les régions afin de donner aux collectivités locales les moyens de se développer.  Le Premier ministre a souligné qu’il s’agissait avant tout de donner aux élus locaux les moyens de développer les communes et les régions. Le Premier ministre a ajouté que le président de la République a donné des instructions très claires en précisant que  le transfert des compétences devait aller  de pair avec le développement des ressources financières. Selon le Premier ministre AKM, il faut pour cela que les différentes institutions qui sont chargées d’appliquer ces directives travaillent  d’une manière harmonieuse pour que la population ou les élus locaux ne soient pas pénalisés. « Le ministre du budget a présidé un atelier pour que ces transferts de compétences et les transferts fiscaux aillent de pair.  Les recettes fiscales en question sont des recettes qui existaient déjà et qui étaient centralisées au niveau du trésor public, donc du ministère du Budget et qui seront désormais transférés aux collectivités. Il faut savoir que ces transferts ne seront pas peut être suffisant mais c’est déjà un pas important en avant. Pour la suite, nous comptons effectivement  essayer de trouver encore de nouvelles ressources », a dit en substance le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed. Notons que la déclaration en français du Premier ministre a ensuite été expliquée en afar et en somali pour les locuteurs de ces deux langues par le ministre du Budget et le ministre délégué à la Décentralisation, Bodeh Ahmed Robleh et Hamadou Mohamed Aramis.

Leave a Reply


Trackbacks