Faits Divers

12 octobre 2017 9 h 03 min0 commentsViews: 39

Un diplomate distrait

La semaine dernière, un diplomate étranger, qui s’apprêtait à repartir dans son pays, hèle un taxi dans la rue pour se rendre à l’aéroport. Il dépose ses bagages à l’arrière du véhicule et demande le tarif pour une course allant du centre-ville  jusqu’à l’aéroport international de Djibouti. Il lui restait deux heures avant le départ de son avion. Le taximan, sans doute appâté par l’allure distinguée du diplomate, lui réclame une somme exorbitante. Le diplomate décide alors de chercher un autre taxi en oubliant sa valise sur la banquette arrière. Quand il s’en rend compte, il est déjà trop tard. Il court jusqu’au commissariat central pour déposer une plainte. Avertis à temps, les policiers se mettent à la recherche du taximan qui sera finalement retrouvé.

Un fils indélicat

Dans la journée du 9 octobre, une jeune fille en pleurs se présente au commissariat du 2ème arrondissement. Elle explique que son frère, âgé d’une trentaine d’années, menace sa mère. Cette dernière, malade, subvient en effet aux besoins de son fils et de sa famille depuis plusieurs années. Le jeune homme marié et père de deux enfants, en état d’ébriété avancée, s’en serait pris à sa mère pour lui soutirer de l’argent pour aller se soûler davantage. Arrivés sur les lieux grâce à la jeune fille, la police embarque le fils indélicat.

Un sac de drogue

Lors de différentes rondes effectuées sur la route de Venise, des policiers sont intrigués par le comportement louche  d’un jeune homme portant un sac. Ils l’interpellent et constatent que le sac contenait en effet une énorme quantité marijuana, une quantité dépassant de loin celle de la consommation personnelle. A l’interrogatoire, il avouera avoir acheté la drogue dans le quartier appelé Vietnam, et qu’elle était destinée à un ami.

N. Kadassiya 

Leave a Reply


Trackbacks