FAD : Renforcement de capacités opérationnelles des soldats du Génie militaire

13 décembre 2018 13 h 08 min0 commentsViews: 52

Le chef d’état-major général des Armées, le général de corps d’armée Zakaria Cheick Ibrahim a parrainé une cérémonie de fin de stage intitulé «perfectionnement de la conduite d’engins lourds » qui s’est tenue hier au centre d’instruction technique et tactique (CITTA) du Camp Cheick Osman (CCO).  L’événement a vu la participation de l’ambassadeur du Japon accrédité à Djibouti, Koji Yonetani, du chef d’état-major de la défense, le général de  brigade Taher Ali Mohamed, et de plusieurs autres officiers supérieurs des forces armées djiboutiennes (FAD). Dès son arrivée sur les lieux, le chef d’état-major général des FAD a été accueilli par le chef de corps du régiment blindé, le colonel Dahir Hassan Abadid. Sans tarder, le haut gradé militaire a effectué la revue des troupes d’honneur en tenues d’apparat avant de rejoindre sa place sur la tribune officielle. A cette occasion, l’ambassadeur du Japon accrédité à Djibouti, Koji Yonetani, a prononcé un discours dans lequel il s’est dit particulièrement réjoui de la qualité de la formation dispensée. De l’assiduité et du sérieux aussi que les apprenants ont démontré. Concrètement, cette cérémonie est le couronnement d’une formation sur la conduite des engins lourds qui avait débuté le 06 octobre dernier et qui s’était déroulée au Camp Cheick Osman. Elle a été pilotée et planifiée par les instructeurs de l’unité du génie des FAD, commandée par le capitaine Mahamoud Houssein Omar. Ce stage a été réalisé en collaboration avec les experts des forces d’autodéfense japonaises, basées à Djibouti. Il s’agissait de renforcer par ce biais les capacités des apprenants issus des rangs du génie militaire mais aussi de consolider les fondations de ce contingent des FAD.

FAD 1 Renforcement de capacités opérationnelles des soldats du Génie militaire (2)

Cette formation de perfectionnement intense et accélérée a permis aux stagiaires d’assimiler pleinement les cours dispensés, eu égard aux résultats obtenus.

Ce stage de perfectionnement a pour principal objectif de renforcer la capacité opérationnelle des FAD en cas de catastrophes naturelles. En effet, l’unité du Génie militaire est le principal organe formé pour lutter contre les catastrophes naturelles telles que les intempéries, ouverture des axes, déblaiement, construction de ponts, etc.

Cette formation animée conjointement par les instructeurs du Génie militaire des FAD et les experts des forces terrestres d’autodéfense japonaises (FADJ) vient également renforcer la coopération bilatérale entre les deux armées. Durant la cérémonie d’hier au CCO, le général Zakaria Cheick Ibrahim a consacré les mérites des 7 meilleurs stagiaires en les  élevant au grade supérieur. Aussi, il n’a pas manqué de féliciter les instructeurs aussi bien djiboutiens que japonais pour la qualité de l’instruction donnée.

Enfin, les stagiaires ont offert des cadeaux au chef d’état-major général des Armées pour le soutien inconditionnel dont il fait preuve au quotidien afin de pérenniser une armée professionnelle et compétente capable de faire face à tout défi. La photo de famille a clôturé cette cérémonie haute en couleurs.

Leave a Reply


Trackbacks