Education des enfants vivant dans les camps de réfugiés : Le Menfop respecte ses engagements

12 septembre 2017 8 h 42 min0 commentsViews: 81

L’éducation des enfants des réfugiés du camp d’Ali-Addé a fait l’objet d’un mémorandum d’entente entre le ministère djiboutien de l’Education nationale et le HCR en août dernier. Et dès hier, le gouvernement a concrétisé cet engagement à assurer à ces enfants-là la même éduction que celle dont bénéficient les enfants du pays. Hier  à Ali-Addé, le ministre de l’Education nationale, Moustapha Mohamed Mahmoud, a reçu un accueil enthousiaste de la part de la population de ce camp. Leurs responsables ont pris la parole pour exprimer leur reconnaissance aux autorités nationales pour cet effort. Il faut dire que pour ces hommes et ces femmes, originaires de l’Ethiopie et de la Somalie, l’accès de leurs enfants à l’école djiboutienne, est une avancée majeure. A noter que les programmes mis en place pour eux tiennent compte des cultures respectives de leurs pays d’origine. Outre le ministre de l’Education nationale et les responsables du Menfop, de nombreux hauts responsables onusiens ont participé dimanche à Ali Addé à la cérémonie inaugurale de l’école du camp.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.