E-commerce/Projet ORE : La Poste de Djibouti prend un virage technologique

7 février 2019 9 h 14 min4 commentsViews: 233

Le secrétaire général du ministère de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications, Ahmed Youssouf Elmi, et le directeur général de l’opérateur postal national, Bahnan Ali Maidal, un tandem d’experts de l’Union postale universelle (UPU).

Citons en l’occurrence Chadli El-Moktar, coordinateur régional de l’UPU pour la région arabe, et Khaled Abid, directeur des produits postaux de la Poste tunisienne et spécialiste  au savoir-faire reconnu quant au déploiement du projet mondial E-commerce.

Ces deux experts effectuent à Djibouti une mission d’évaluation et de préparation aux normes du E-commerce pour l’agenda 2020. Leur séjour de travail devrait permettre au management de la Poste de Djibouti de bien prendre le virage technologique, inhérent au commerce électronique (ORE). Il s’agit là d’une priorité absolue pour l’UPU dans toutes les régions.

A noter que le projet ORE vise à éliminer les obstacles empêchant les clients d’effectuer des achats transfrontaliers en ligne et à aider les bureaux décentralisés à moderniser leurs processus opérationnels et à utiliser tous les outils informatiques et messages EDI disponibles, afin de maximiser le potentiel de croissance du commerce électronique international. Le commerce électronique est maintenant une activité courante dans les pays industrialisés. Ce n’est toutefois pas le cas dans beaucoup de pays en développement.

Soulignons à juste titre que les postes comptent parmi les plus grands fournisseurs de services de distribution au monde et peuvent donc jouer un rôle majeur dans la livraison des marchandises issues du commerce électronique en offrant à leurs clients, des services postaux internationaux simples, abordables et fiables.

Rappelons en outre que le projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’UPU centrée sur l’appui aux   opérateurs postaux, appelés à devenir des acteurs clés en matière de commerce électronique.

Pour relever les défis du commerce électronique, l’UPU doit adopter une approche globale et intégrée axée sur le marché et le client. Au cours du cycle 2017–2020, le principal objectif de l’UPU est d’assurer «l’état de préparation opérationnel» des postes en faveur d’un commerce électronique transfrontalier sans entrave.

Le but final étant toutefois de veiller à ce que les commerçants en ligne disposent de l’infrastructure de distribution adaptée pour développer leurs activités.

Arteh 

Leave a Reply